Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

… La Maison

Ragoût d'escargots ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Coquille Saint-Jacques au gingembre ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Faux-filet ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Filet de sandre au miel ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Crème caramel ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Coupe de fraises ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Cette nouvelle adresse intrigue. Renseignement pris, on m’a conseillé d’essayer. En effet, c’est un endroit particulier, mélange entre restaurant et cantine qui baigne dans une ambiance post-gauchisante. Seul resto de Besançon où l’on peut lire L’Huma et écouter une sélection de chansons qui va avec.

Publicité

Ragoût d’escargots: une excellente entrée avec une sauce surprenante contenant notamment de l’avocat.
 
Coquilles Saint-Jacques au gingembre: présentation originale, la qualité des coquilles est moyenne, mais la petite sauce qui va avec délicieuse.
 
Faux-filet aux cèpes et au poivre : le faux-filet également de qualité moyenne est accompagnée d’une bonne sauce crémée finalement aux morilles. Une bonne surprise à condition de n’avoir pas choisi ce plat pour les cèpes et le poivre vert. Les pommes de terre mériteraient d’être mieux grillées.
 
Filet de sandre au miel: la couleur du plat est ténébreuse… Passé le moment de surprise, on découvre un morceau de poisson correct.
 
Coupe de fraises : rien à dire.
 
Crème caramel: classique.
 
Deux formules à 17 €, deux desserts (8 €), un verre de Chardonnay (1,60 €), un quart de Côte du Ventoux (3,50 €), deux canettes de Perrier, seule eau pétillante disponible (4 €), le tout pour 51,10 €. C’est trop cher. L’autocollant du PCF ostensiblement affiché n’y changera rien.
 
S’il fallait donner une note globale :
 
11/20
 
La note constitue une moyenne forcément subjective obtenue à partir de plusieurs critères (cadre, service, plats, vins, ambiance, prix…) un jour donné et lors d’un dîner.
 
S’il fallait faire un commentaire :
 
Le confort de la salle est relatif et le décor un rien ex Allemagne de l’Est. Le contenu des assiettes est plutôt étonnant et va au-delà de la première impression que l’on se fait en franchissant la porte. C’est un bon resto-cantine un peu délaissé le soir, mais qui doit satisfaire plus d’un salarié ou fonctionnaire du coin à midi. 
 
La Maison - 31, rue Charles Nodier - 25000 Besançon
Fermé le samedi midi et le dimanche.
 
06 37 15 37 63
 
Le classement des restaurants déjà goûtés pour vous :
 
 
 
« J’ai goûté pour vous…un restaurant du Grand Besançon » est une rubrique qui se fait en dégustation cachée, avec paiement de l’addition et qui paraît tous les samedis.
redaction

Votre météo avec