Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

… Le Tuyé

La raclette et les pommes de terre ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
L'assiette de charcuterie ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
La tarte au citron ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir

Le Tuyé a ouvert ses portes l’été dernier. On ne regrettera pas son prédécesseur à la cuisine du sud-ouest approximative.
Le nouvel établissement, ouvert par le patron du Grillon voisin, annonce franchement la couleur. Du franc-comtois, rien que du franc-comtois.

Publicité

Raclette pour deux minimum (38€): personnellement, j’ai toujours dégusté la raclette dans de petites coupelles placées dans un appareil. Là, le fromage est posé sous un petit four qui fait fondre le fromage. Je sais, ce n’est pas nouveau, mais je ne suis pas d’ici, alors on ne se moque pas ! C’est d’ailleurs très amusant et bon pour la santé car on ne mange pas trop vite… En l’occurrence, le fromage était bon et l’accompagnement de charcuterie variée aussi.

Juste un petit bémol, par rapport au système. Quand on met le fromage dans des coupelles, on peut le faire griller un peu et mettre autre chose dedans. Faire dinette quoi… Avec ce système, on n’a pas cette possibilité. Dès que ça fond, il faut récupérer sinon c’est la table qui en profite.
 
Tarte aux citrons (4,5€): un dessert correct mais convenu. Maison ?
 
Deux raclettes, un dessert, une demi-bouteille d’eau pétillante (3,5€), un demi pichet de pinot noir de chez Guillaume (6,5€), soit un total de 52,60€. C’est un peu cher. La maison profite de la demande...
 
S’il fallait donner une note globale :
 
12,5/20
 
La note constitue une moyenne forcément subjective obtenue à partir de plusieurs critères (cadre, service, plats, vins, ambiance, prix…) un jour donné et lors d’un dîner.
 
S’il fallait faire un commentaire :
 
Ce n’est pas de la grande cuisine, d’ailleurs ce n’est ce que l’on recherche dans cet endroit déjà relativement fréquenté malgré sa jeunesse. L’accueil est convivial et le service empressé (l’amuse-bouche arrive avant même que l’on soit assis). L’ambiance chalet est dépaysante. Autour de la fondue ou de la raclette, copieuses, on se croit déjà au ski. Comme les bons produits francs-comtois ne sont pas légion dans les restaurants de Besançon, on apprécie. Les touristes peuvent enfin découvrir des plats du terroir ne déshonorant pas la région.
 
Le Tuyé - 1, rue Proudhon -  25000 Besançon
 
Fermé le dimanche et le lundi midi. Ouvert jusqu’à minuit le vendredi et samedi soir.
 
03 81 81 22 93
 
Le classement des restaurants déjà goûtés pour vous :
 
- Christophe Menozzi (15/20) changement de propriétaire
- Qui l’eût cru (13/20) changement de propriétaire
- L’Auberge paysanne (5/20) changement de propriétaire
 
 
« J’ai goûté pour vous…un restaurant du Grand Besançon » est une rubrique qui se fait en dégustation cachée, avec paiement de l’addition et qui paraît tous les samedis.
 
 
redaction

Votre météo avec