Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

10 millions d’euros pour aider les salariés du secteur automobile en Franche-Comté.

sale temps pour PSA. ©DR - cliquez sur l'image pour agrandir
L'État va verser 10 millions d'euros au secteur automobile touché par la crise. Mais les syndicats sont en colère. Explications

Publicité

40 000 personnes travaillent de près ou de loin pour le secteur automobile en Franche-Comté alors qu’une baisse d’activité de 15 à 30 % force les entreprises à baisser leurs régimes de production.

Pour remettre le moteur en marche, l'Etat va débloquer plus de 3 millions d’euros par an sur les trois prochaines années dans le cadre du dispositif « Engagement de développement de l’emploi et des compétences » que la Franche-Comté sera la première  à mettre en oeuvre en France.

En clair, il s’agit d’une enveloppe destinée à aider les salariés à « adapter leurs compétences aux évolutions technologiques » en cas de changement d’emploi dans ou hors du secteur automobile.
 
En parallèle, 3,7 millions d’euros de crédits seront versés à l’usine PSA de Sochaux dans la cadre d’une convention de « revitalisation » qui pourrait entrainer la création de plusieurs centaines d’emploi en Franche-Comté. L'objectif est de compenser les 972 suppressions de postes du plan de départ volontaire de 2007 chez PSA Sochaux.
 
Alors que plus de 1 000 intérimaires ont été renvoyés et que l’usine sochalienne fermera ses portes du 5 décembre au 5 janvier, la CGT a exprimé « sa colère ». Le syndicat estime que les mesures annoncées vendredi dernier « n’empêchent pas les suppressions d’emploi mais visent à accompagner les salariés dont les emplois sont supprimés ».   
 
Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille