Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

11 novembre : deux livres à lire et à recommander

© - cliquez sur l'image pour agrandir
© - cliquez sur l'image pour agrandir
Le premier évoque la Grande Guerre par le prisme des mots et le second creuse des aspects jusque-là méconnus de la Résistance.

Publicité

Le livre d'Odile Roynette (maître de conférences d'histoire contemporaine à l'université de Franche-Comté) est titré " Les Mots des Tranchées" et publié chez Armand Colin. Dans cet ouvrage, l'auteure, qui a déjà écrit deux ouvrages relatifs à la Grande Guerre, souligne l'importance du langage dans les tranchées, l'inventivité des Poilus dans " l'invention d'une langue de guerre". Des mots aujourd'hui passés dans le langage quotidien ( pinard, zigouiller, cahoua, boche) dont bien peu savent qu'ils sont nés dans l'enfer des tranchées pour dire la peur, le froid, la mort ou l'espoir de cette "Der des Der" et qui sera en fait le prélude de la Seconde Guerre mondiale.
Les Mots des Tranchées - 288 pages - 22€ - chez Armand Colin

Une Seconde Guerre mondiale, dont traite le deuxième ouvrage recommandé aujourd'hui, celui de Cécile Vast (docteur en histoire, membre du Centre d'histoire et de recherches sur la Résistance) qui trace les contours d'une identité de la Résistance. Une identité forgée dans la clandestinité, dans le combat contre l'occupant et Vichy et souvent même dans l'opposition frontale à d'autres mouvances de la Résistance. Le livre aussi questionne l'héritage de la Résistance, quand les mêmes hommes et les mêmes femmes qui l'animèrent se trouvèrent confrontés à la guerre d'Algérie...
L’Identité de la Résistance - 384 pages - 25€ - Payot
redaction

Votre météo avec