Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

18 à 20 ans requis pour le meurtre d'une revendeuse d'héroïne

ASSISES DU DOUBS

Le parquet a requis vendredi 18 à 20 ans de réclusion contre le meurtrier présumé d'une revendeuse d'héroïne, dont le corps avait été retrouvé dans un bois près de Vandoncourt (Doubs) en octobre 2010.

Publicité

Devant les assises du Doubs, l'avocat général n'a reconnu aucune "clémence particulière" à l'égard d'Anthony Rosset, 33 ans. L'accusé nie avoir tué Cécile Chardon-Zaretti, 27 ans et mère de deux enfants, portée disparue en octobre 2010 alors qu'elle était partie nourrir les chats du quartier de son domicile de Vandoncourt.

En réalité, ce sans-emploi domicilié dans le secteur de Montbéliard avait rendez-vous avec elle pour se procurer un gramme d'héroïne. A la cour d'assises, il a affirmé avoir découvert le corps de la jeune femme ensanglanté, gisant dans une rue. Il a prétendu que c'est par peur d'être accusé du meurtre qu'il avait caché le cadavre sous des branchages, dans un bois voisin.

Pour l'avocat général, l'accusé a menti. La victime a été tuée de trente à quarante coups assénés à l'aide d'un marteau brise-glace, comme celui qu'elle gardait en permanence dans son sac à main, selon le médecin légiste.

Sa disparition, signalée par la famille, avait donné lieu en octobre 2010 à d'importantes recherches dans les environs de ce village du Doubs. Le corps n'avait été retrouvé qu'au bout d'une douzaine de jours.

(source : AFP)

Damien

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Les mystères de la nuit balade découverte nature en colline de chaudanne
Mar, 17 Octobre 2017 18h30
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© DR
Mar, 3 Octobre 2017 0h00 - Mer, 18 Octobre 2017 0h00
CHU Jean-Minjoz - Besançon
Mer, 18 Octobre 2017 19h00
LA RODIA - Besançon
©Anne D.
Jeu, 5 Octobre 2017 0h00 - Jeu, 19 Octobre 2017 0h00
CAFE DES PRATIQUES - Besançon