Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

200 salariés d’Alstom débrayent contre les délocalisations

© - cliquez sur l'image pour agrandir
200 salariés de la branche énergie Alstom Power ont cessé de travailler durant deux heures jeudi matin contre la suppression annoncée de 100 postes en raison d’une délocalisation d’une partie de la production. Le plan de restructuration du groupe prévoit 4 000 suppressions d'emplois à travers le monde.

Publicité

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Les salariés soutenus par quelques collègues de la branche transport et de salariés de Général Electric, ont manifesté leur inquiétude face à la délocalisation de la production de cerains composants comme des organes de sécurité. Deux ateliers de composants de centrale nucléaire devraient partir au Mexique et en Suisse.  

Pour l’intersyndicale, « délocaliser est à terme dangereux pour l’ensemble de la filière énergétique française ». Alstom dans le cadre d’un plan de restructuration envisage de supprimer 4 000 emplois dans le monde dont une centaine sur le site Belfortain.

Alstom Belfort emploie 2 000 personnes dont 850 en production.

Damien

Votre météo avec

Evénements de territoire-de-belfort