Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

28 licenciements chez Sermed : « Le courant ne passe plus »

©dr commutators-sermed.com - cliquez sur l'image pour agrandir
L’entreprise, spécialisée dans la fabrication de moteurs, de génératrices et de transformateurs électriques pour le secteur automobile et ferroviaire, est occupée depuis lundi matin par des anciens employés déterminés qui dénoncent la vague de licenciements et la fermeture de l’usine.

Publicité

28 employés de Sermed  ont reçu leur lettre de licenciement samedi. Ce n’était pas vraiment une surprise puisque l’entreprise est placée en cessation d’activité depuis fin juillet mais l'émotion reste vivace à Eternoz près d'Amancey.

Le groupe américain a décidé de fermer le site après des difficultés financières notamment en raison d’un euro fort par rapport au dollar.

Mécontents, des anciens salariés ont établi un planning pour occuper en permanence leur usine. Ils ont déployé plusieurs message comme «  Usine occupée : les ex-Sermed déterminés. »
 
Au centre d’Amancey, on peut également lire sur une banderole : « au nom du profit, les Américains sacrifient Sermed ». N’ayant plus rien à perdre, les ex-employés ont décidé d’alerter les médias et les élus de la commune et du canton sur la situation de l’entreprise.   
Damien

Votre météo avec

Evénements de Éternoz