Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

80 km/h sur les routes : les élus de la droite et du centre de Haute-Saône interpellent Emmanuel Macron

©DR - cliquez sur l'image pour agrandir

Les élus de la droite et du centre du conseil départemental de Haute-Saône réclament dans une tribune que le président suspende la décision de limiter la vitesse à 80 km/h sur les routes nationales et départementales.

Publicité

"Le gouvernement vient d’annoncer la généralisation de la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes nationales et départementales, sans séparateur central.

Cette décision a été prise dans la précipitation, sans concertation, sans débat, sans argumentation réelle.

Le Premier ministre a décidé seul de cette mesure, en la justifiant par des études scientifiques dont les deux années d’expérimentation ne permettent en rien d’affirmer que les résultats sont satisfaisants. Cinq années d’études sur un tracé plus important auraient été le minimum acceptable pour en tirer des conclusions crédibles.

C’est sur cette base que le Conseil départemental de la Haute-Saône a adopté à l’unanimité, sur proposition des élus de la droite et du centre, un vœu, lors de sa dernière session, le lundi 18 décembre 2017 : 

  • « Le conseil départemental sollicite de l’Etat qu’il abandonne cette intention de réduire à 80km/h la vitesse sur l’ensemble des routes nationales et départementales au profit d’actions de prévention à destination des publics les plus impliqués dans les drames de la route [...] recommande de réserver la limitation de la vitesse à 80km/h aux portions de route où la largeur et les profils le justifient clairement. »

Les élus haut-saônois de la droite et du centre ne peuvent que déplorer l’attitude du gouvernement, que ce soit sur sa méthode finalement peu courageuse que sur sa décision finalement très brutale, alors que d’autres solutions plus pragmatiques étaient possibles.

Les élus haut-saônois de la droite et du centre demandent au Président de la République de suspendre cette décision afin qu’un débat constructif soit engagé sur un sujet aussi important pour le quotidien de millions d’automobilistes, en particulier en milieu rural.

Ils demandent également aux députés de la majorité « En Marche » de relayer ce message de bon sens auprès du Gouvernement et de participer ainsi au combat déjà engagé par les sénateurs « LR » Michel Raison et Alain Joyandet".

Les élus de la Doite du du centre

Département de Haute-Saône

Damien

Votre météo avec

Evénements de haute-saone

logo
Dim, 8 Juillet 2018 9h00 - 19h00
CHAMPLITTE - Stade de foot - Champlitte