Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

82% des Français contre une loi sur la fessée

Partagés sur la fessée, les Français sont toutefois très majoritairement (82%) opposés à une proposition de loi visant à l'interdire, selon un sondage TNS Sofres/Logica pour Ouest France.

Publicité

Pour 52% des personnes interrogées, la fessée est dans l'éducation d'un enfant une chose à "éviter", car cela "banalise l'usage de la force et de la violence chez un enfant".

45% considèrent en revanche qu'il s'agit d'un "moyen d'éducation" à utiliser, qui "apprend à l'enfant le respect de l'autorité".

L'opposition des personnes interrogées est très nette concernant la proposition de loi récemment déposée par la députée UMP de Paris et pédiatre Edwige Antier, pour que les châtiments corporels, dont la fessée, soient interdits en France. 82% des sondés se disent opposés à cette proposition de loi, contre 17% qui y sont favorables.

Sondage réalisé les 19 et 20 novembre 2009 par téléphone auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes, représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus.
redaction

Votre météo avec