Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

9 000 nouveaux cas de grippe en Franche-Comté

©dr Sentnelles Inserm - cliquez sur l'image pour agrandir
Selon le réseau Sentinelles, la Franche-Comté est la 5e région de France la plus touchée par l’épidémie de grippe et notamment par le virus H1N1 actuellement majoritaire sur le territoire. Face au seuil épidémique dépassé dans toutes les régions, la campagne de vaccination s’accélère. A Besançon, quelque 3000 personnes ont déjà été vaccinée depuis l'ouverture du centre le 12 novembre.

Publicité

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 st1\:*{behavior:url(#ieooui) } /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Avec une moyenne nationale de 693 cas pour 100 000 habitants la semaine dernière, le seuil épidémique (152 cas pour 100 000) lié à la grippe est largement dépassé. Avec 814 cas pour 100 000 habitants, la Franche-Comté est la 5e région de France la plus touchée.

Paradoxalement, malgré de nombreuses absences dans les salles de classe, aucune fermeture n’a été décrètée par de Préfet de région qui doit estimer qu’une telle décision n’endiguerait pas pour autant l’épidémie. Il n’y a que quatre académies en France où l’on ne recense aucune fermeture de classe.

Face à l’augmentation des cas, la campagne de vaccination s’accélère. Si les centres de n’attiraient pas les foules, lors de leur ouverture le 12 novembre dernier (une petite vingtaine de vaccinations à Besançon ce jour là), il semblerait aujourd’hui que les Français soient moins septiques à l’idée de se faire vacciner. Le  centre de vaccination de Micropolis devrait atteindre les 1 000 personnes vaccinées à la fin de la semaine.

Comment expliquer ce regain d’intérêt pour le vaccin contre la grippe A ? Certainement la crainte. En effet, depuis le début de l’épidémie, 305 personnes ont été hospitalisées. Parmi elles, 101 sont toujours en réanimation ou unités de soins intensifs. En France, le nombre des décès signalés en métropole depuis le début de l’épidémie s’élève à 57.

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille