Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

À quoi ont servi les "réserves parlementaires" dans les communes de Franche-Comté ?

- cliquez sur l'image pour agrandir
2012

Les communes ou communautés de communes peuvent recevoir des aides émanant des  parlementaires. Il s'agit de soutenir des projets d'aménagement, d'achat de matériel, de réhabilitation du patrimoine, etc. En Franche-Comté, en 2012, ces subventions allouées vont de 516 euros pour la réfection du mur du cimetière à Lods à 194.000 pour la réhabilitation de la salle de spectacle "Le Boeuf sur le toit". Les autres montants oscillent souvent entre 2.000 et 10.000  euros. Voici la liste des communes aidée et des montants alloués par projet. 

Publicité

Quelques exemples...

Dans le Doubs, on remarque que le sénateur UMP Jean-François Humbert est très sensible aux questions du patrimoine et des travaux de rénovation des églises  (remplacement des portes de l'église de Chatelblanc, réfection des façades de Soulce Cernay, etc. ).

L'ancienne députée UMP du Doubs François Branget a quant a elle aidé à l'achat de défibrillateurs à Ecole-Valentin ou à la restauration des Fontaines d'Epeugney. La commune de Marchaux a bénéficié de 4.000 euros de Jacques Grosperrin  pour l'aménagement de son parcours sportif.  Les bornes à incendie de Pessans sont désormais alimentées en eau grâce à une petite contribution de 3.000 euros. 

Si les aides allouées sur les crédits des réserves parlementaires aident peu ou prou les communes à boucler le budget de leurs projets ; certaines profite plus que d'autres des largesses de leurs élus. Jacques Pélissard a apporté 194.000 euros à la réhabilitation du "Boeuf sur le toit" de Lons-le-Saunier dont il est le maire. L'ancien député UMP du Doubs Jean-Marie Binetruy a octroyé 210.000 euros aux collectivités durant son mandat jusqu'en juin 2012.  À Vesoul, l'an passé 100.000 ont été alloués par Alain Joyandet pour le programme de réfection de la voirie. 

Plus de 198.000 euros en 2011 pour la Vesoul

En 2011, la Ville de Vesoul a bénéficié de 198.169 euros de subvention sur la réserve d'Alain Joyandet pour l'acquisition de matériels et d'équipements divers, la réfection du toit d'une école, l'achat de matériel informatique ou la réfection de rues. Plus insolite, l'ancien député UMP et ancien ministre haut-saônois a octroyée 25.000 € en 2012 à la ville de Gray pour la mise aux normes et le passage au Led des illuminations de Noël de la ville.  En Haute-Saône et toujours en 2011, l'ancien député (2007-2012) Michel Raison avait alloué 119 200 € pour la requalification de l'avenue des Thermes. Moralité : avoir un maire député ou sénateur, ça peut aider ! 

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon