Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Académie de Besançon: une rentrée «sereine» pour le recteur

Eric Martin ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le face à face franc-comtois entre 219 556 élèves et 16341 profs commence ce jeudi matin. Le recteur est plutôt optimiste.

Publicité

Pour sa première rentrée en Franche-Comté, le recteur affiche un certain optimisme. A l'occasion de la traditionnelle rencontre avec la presse à Besançon, Eric Martin s'est d'abord réjoui des résultats aux examens qui ont été « satisfaisants », même si pour le bac (86,8% de réussite) il y a eu un léger recul. Quant au brevet des collèges, il est « en voie de progression » depuis dix ans.

Une bonne base, selon lui, pour entamer une rentrée 2010 marquée par de nombreuses nouveautés qui n'ont d'ailleurs pas toutes l'heur de plaire aux syndicats. Celle qui fait le plus grincer des dents concerne les professeurs stagiaires - ils sont 351 en Franche-Comté - qui viennent d'être recrutés et qui vont se retrouver devant une classe sans avoir été formés par une année d'alternance à l'Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM). Il est cependant prévu qu'ils bénéficient de la présence partielle d'un tuteur.

Selon les syndicats, qui ont appelé les professeurs à boycotter la fonction d'encadrement des stagiaires, de nombreux jeunes seraient « lâchés » devant des classes sans accompagnement. Le recteur a défendu « ce nouveau processus de formation » qui met les stagiaires « sur le terrain ». « Je suis très attentif au stress que tout enseignant peut avoir, mais il faut savoir que 80% de ces jeunes ont déjà pratiqué devant des élèves et ils sont très largement accoutumés au métier d'enseignant. Ils ne sont pas là par hasard », a complété Eric Martin en précisant que la fonction tutorale était compensée par une indemnité annuelle de 1400€ à 2000€.

D'autres nouveautés vont « agrémenter » cette nouvelle année scolaire: la réforme des lycées destinée à mieux orienter les 23700 lycées de l'académie, le livret de compétences qui remplit une fonction de validation des connaissances et des sept compétences, l'internat d'excellence proposé à 322 élèves (sept établissements concernés dans la région) qui ne bénéficient pas de conditions d'études favorables.

Finalement, la plus grosse épine dans le pied du recteur c'est le départ prématuré à Lyon de Pascal Fournier qui laisse l'UTBM (Université de technologie de Belfort-Montbéliard) sans patron. La rentrée de ses 2560 étudiants et 400 membres du personnel se fera donc sans directeur. Ce qui pose évidemment problème à Eric Martin qui doit rapidement trouver un successeur à celui qui aurait dû entamer sa dixième année.

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille