Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Agriculture biologique : quelle place aura t-elle en Bourgogne Franche-Comté ?

Image d'illustration ©miss dom - cliquez sur l'image pour agrandir
Plus verte la vie ?

1.700 producteurs biologiques sont actuellement recensés en Bourgogne Franche-Comté et leur nombre croit peu à peu. Les bénéfices de cette agriculture et ses enjeux ont été évoqués lors d'une rencontre le 19 novembre dernier, où les candidars aux élections régionales de la future grande région étaient invités à s'exprimer.

Publicité

La Confédération des groupements des agrobiologistes de Bourgogne et le Groupement régional des agriculteurs bio de Franche-Comté étaient à l'origine de cette manifestation. Sept partis sur dix ont répondu présents, soit 22 candidats. "L’agriculture biologique n’a plus rien de marginale", a t-il été rappelé en introduction de l’après-midi. Les chiffres parleraient d'ailleurs d'eux-mêmes. Les producteurs biologiques en Bourgogne Franche-Comté étant en croissance et représentant actuellement près de 5% de la surface agricole.

"Les conversions bio ont connu en 2015 une dynamique sans précédent : + 17 % des fermes, + 25 % en surface, cultivées par 153 nouveaux agriculteurs engagés en agriculture bio pour la Bourgogne. La Franche Comté compte, elle, +15% de fermes en bio, +20% en surfaces, soit 80 nouveaux agriculteurs", constatent les organisateurs de ce débat dans un communiqué.

Sachant que la mise en œuvre de la politique agricole commune relève désormais des compétences des Régions, cela confère "aux nouveaux élus un rôle essentiel".

Quels bénéfices et quels enjeux ?

Parmi les points soulevés par les candidats durant ce débat, on retrouvait notamment :

  • la reconnaissance des vertus de protection de la santé : le Modem a souligné l'importance d’un "vrai" changement pour l'avenir et la santé publique
  • la faillite de la production intensive : "il faut remettre en cause 20 ans d’idéologie du fric à tout va", selon Debout la France
  • le développement des territoires ruraux
  • les cantines
  • la ressource en eau
  • l’aide au maintien et le financement des conversions en bio
  • la politique européenne

Le problème étant à terme l'hétérogénéité des politiques régionales vis-à-vis du développement de l'agriculture bio qui a pour conséquence "une concurrence injuste entre les producteurs bio français", d'après la Confédération des groupements des agrobiologistes de Bourgogne.

Les propositions

  • Créer un observatoire des terres agricoles biologiques est proposée par EELV
  • Proposer une écoute renforcée et la consultation des paysans et agriculteurs bio, sous la forme d'une conférence agricole annuelle selon François Sauvadet (Les Républicains)
  • Persévérer dans la pédagogie auprès du consommateur et du citoyen, en passant par la recherche scientifique pour apporter des preuves au grand public.
  • Créer une caisse régionale d’épargne solidaire selon le candidat de l’Alliance écologiste indépendante.
Hannah