Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Agriculture : François Sauvadet demande un Conseil régional d'urgence à Marie-Guite Dufay

François Sauvadet ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
Ces vaches mangent du maïs vert, leurs éleveurs n'ayant pas le choix... ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir

Dans une lettre adressée ce mercredi 10 février 2016 à Marie-Guite Dufay (PS), présidente de la région Bourgogne Franche-Comté, François Sauvadet (UDI), président du Conseil départemental de Côte-d'Or, demande de réunir d'urgence le Conseil régional à propos des problématiques agricoles.

Publicité

Dans sa lettre, l'ancien ministre rappelle à Marie-Guite Dufay "la crise très profonde et grave" que traverse le monde agricole, et plus particulièrement "les filières d'élevage et les exploitations céréalières". 

"Un véritable plan d'urgence"

Pour François Sauvadet, il est temps "de lancer un véritable plan d'urgence régional, en lien avec les mesures nationales déclinées par les Préfectures". Ce plan concerne l'allègement des charges, la restructuration de prêts, et le financement d'audits-conseils sur les coûts de production.

La Région, en aide aux départements

Le président du Conseil départemental de Côte d'Or rétorque que "les Conseils départementaux ne sont donc plus directement compétents en la matière" et fait appel à la Région Bourgogne Franche-Comté. "Pour le seul Département de la Côte-d'Or, un accord-cadre passé avec la Chambre d'Agriculture prévoit 15 millions d'euros d'aides entre 2015 et 2019 afin d'accompagner les exploitants dans leur développement (...) les Départements, sans la Région, n'ont désormais légalement plus les moyens de leurs ambitions" explique-t-il dans sa lettre à la présidente de la Région. Selon François Sauvadet, "ce n'est certainement pas à nos éleveurs de payer l'inertie de réformes institutionnelles hasardeuses, ou de patienter le temps que les collectivités locales assimilent les subtilités règlementaires de la loi NOTRe".

Pour conclure, l'ancien candidat à la présidence de la Région "demande solennellement" à Marie-Guite Dufay, "de réunir en urgence le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté avec les responsables agricoles professionnels, afin de mettre en oeuvre le plus rapidement possible une réponse concrète et coordonnée sur l'ensemble de notre territoire".

Camille

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ