Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Alain Joyandet reste ministre malgré sa défaite

Le Premier ministre à Besançon aux côtés de son secrétaire d'Etat ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie garde son portefeuille. Son impuissance à reconquérir la Franche-Comté n’a pas eu d’incidences sur son parcours ministériel. Comme Sarkozy et Fillon sont venus eux-mêmes faire campagne en Franche-Comté, il était difficile pour eux de le sanctionner... lors du remaniement technique de lundi soir.

Publicité

Celui qui craignait d’être évincé du gouvernement est rassuré. Alain Joyandet pourra continuer à faire le VRP de Nicolas Sarkozy de par le monde. Comme il a obtenu le meilleur score des ministres dans le cas de figure d’une triangulaire, « l’ami » du président a été épargné.
 
Alors qu’en cas de victoire, il aurait probablement dû faire un choix. C’est en tout cas la règle qu'avait édictée l’UMP et qui avait été validée par Matignon et par l’Elysée. On ne peut pas être président de Région et membre du gouvernement avaient-ils décidé à l’unisson. « Je suis capable de faire les deux », avait répondu Alain Joyandet.
 
Comme il n’est devenu que simple conseiller régional et qu’il va céder la mairie de Vesoul à Alain Chrétien, le secrétaire d’Etat ne se sort pas trop mal de son premier échec électoral. Et s’il devait être éjecté du gouvernement plus tard, il redeviendrait député et resterait conseiller régional.
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille