Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Allenbach appelle à boycotter l'inauguration du tramway de Besançon

J-P Allenbach ©Roman - Tramway ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir

Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, invite tous les habitants à boycotter les festivités organisées par la Ville de Besançon à l'occasion de l'inauguration du tramway samedi 30 août 2014. La raison ? Selon le site www.collectivites-locales.gouv.fr, la dette par habitant serait passée de 247 euros à 760 euros. Le président du mouvement Franche-Comté accuse l'installation du tram'...

Publicité

"Inauguration du tram bisontin ou l’art de danser sur le volcan de la dette !

Dans sa communication sur le tram, Jean-Louis Fousseret a toujours tenu à rassurer les habitants sur les conséquences financières de son projet. Son responsable financier, Gabriel de Baulieu, déclarait par ailleurs dans le magazine du Grand Besançon de mai-juin 2012 : « Il nous faut recourir à l’emprunt mais sans exagération, car l’emprunt, c’est la dette des générations à venir. » Bien vu, Monsieur le Directeur financier, sauf qu’entre-temps la dette a triplé !

En effet, on apprend aujourd'hui du gouvernement (www.collectivites-locales.gouv.fr) que  l’endettement de l’agglomération bisontine a littéralement explosé avec les travaux du tram, passant de 44,9 millions d’euros fin 2011 à 138,7 millions fin 2013, la dette par habitant s’envolant de 247 euros à 760 euros ! On tremble à l’idée de ce que le montant de la dette aurait pu devenir, si l’on n’avait pas recouru avec modération à l’emprunt…

À un moment où le gouvernement ne sait plus quoi faire pour réduire le montant de la dépense publique et où il s’apprête à humilier une fois de plus  la France en demandant à ses partenaires européens la faveur d’un délai supplémentaire pour pouvoir réduire ses déficits, il est surréaliste de voir Jean-Louis Fousseret inviter les habitants à festoyer à l’occasion du triplement de leur dette personnelleQui plus est, pour une dépense que personne ne demandait, qui n’avait rien d’indispensable et qui, soit dit en passant, fait toujours l’objet d’un recours devant les tribunaux pour absence d'utilité publique.

Dans ces conditions, le Mouvement Franche-Comté invite tous les habitants, dont c’est déjà la fête sur le plan fiscal, à boycotter les festivités annoncées, et le gouvernement à s’abstenir de les cautionner par l’envoi de l’un de ses représentants, à commencer par le Préfet."

(Communiqué)

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon