Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Allenbach avale les couleuvres de Rosselot

En 2001, Jean-Philippe Allenbach avait obtenu 4,08% avec sa propre liste (Photo©carvy) - cliquez sur l'image pour agrandir
Le responsable du Mouvement Franche-Comté donne l'impression de ne plus savoir où donner de la tête.

Publicité

Le président du Mouvement Franche-Comté qui menaçait vendredi Jean Rosselot de quitter sa liste si son collègue Jean-Claude Pétriat n’obtenait pas la 5ème place en remplacement de Fouzy Sid fait semblant d’être fâché, mais reste sur la liste UMP.

Il a appris par la presse que c’est finalement Michel Omouri (UMP), qui prendrait la place laissée vacante par l’éviction du responsable du RMP (Rassemblement pour un Mouvement Populaire). Du coup, toujours pour faire semblant d’être fâché, il a annulé la réunion qu’il devait avoir avec Jean Rosselot samedi à 14h.

Cela n’empêche pas le chantre du fédéralisme et du régionalisme de continuer à appeler à voter pour Jean Rosselot avec lequel il va mener dès la semaine prochaine « une forte campagne de terrain avec pour support électorale la colère qui gronde et la résistance qui s’organise dans les quartiers parmi les gens de droite comme de gauche ».

Décidément, la voie de Jean-Philippe Allenbach est souvent impénétrable…

redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon