Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Alstom : la justice ordonne aux salariés de libérer un convoi

Le tribunal de grande instance de Belfort a ordonné lundi aux salariés d´Alstom Power Systems à Belfort, qui empêchent depuis une semaine le départ d´un convoi à destination de l´EPR de Flamanville (Manche), de lever le blocage mardi au plus tard.

Publicité

Le tribunal, statuant en référé, a estimé que ce blocage constituait un «trouble manifestement illicite» et a ordonné aux salariés de libérer la sortie des véhicules dans les 24 heures, sous peine d´une astreinte de 500 euros par jour et par personne.

 

Depuis lundi 11 avril, une cinquantaine de salariés se relaient à l´appel de la CGT aux portes du site pour empêcher la sortie d´un convoi constitué des deux pièces du corps de chauffe de la turbine de la future centrale nucléaire normande.

 

Ils exigent le maintien sur le site de 100 emplois, que la direction d´Alstom a prévu de supprimer en fermant deux ateliers de composants de centrales nucléaires, dans le cadre d´un plan de restructuration portant sur 4.000 postes dans le monde.

 

Alstom emploie à Belfort un peu plus de 2.000 personnes, dont 850 en production.

redaction

Votre météo avec

Evénements de territoire-de-belfort