Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Apprentissage : la Franche-Comté veut aller plus loin

© Hannah - cliquez sur l'image pour agrandir
La siganture du protocole pour l'apprentissage s'est déroulé chez Bourgeois à Besançon. DR/Hannah - cliquez sur l'image pour agrandir
La voie royale vers l'emploi

La Région Franche-Comté et l'Etat ont signé ce lundi 18 mai à Besançon, un nouveau protocole de développement de l'apprentissage. Malgré une baisse des effectifs depuis 2001, la Franche-Comté est la région qui regroupe le plus d'apprentis en France.

Publicité

Il y a des préjugés qu'il est parfois difficile de combattre comme autour de l'apprentissage, bien que les formations s’étalent du CAP au bac +5. Loin d'être "une voie de garage", l'apprentissage est "une voie de réalisation" d'après la présidente de Région, Marie-Guite Dufay, et c'est pour cela qu'elle entend bien le développer.

Au moment de la signature du protocole ce matin au sein de l'entreprise Bourgeois à Besançon, chef d'entreprise, apprenti et maître d'apprentissage tenaient tous un discours positif à l'encontre de ce type de formation. François, jeune apprenti sur un poste d'outillage chez Bourgeois, a partagé son expérience. "J'ai d'abord fait une formation automobile, puis j'ai travaillé durant un été à l'entreprise Bourgeois où j'ai découvert le métier d'outilleur. J'ai souhaité poursuivre dans cette voie et j'ai intégré une formation au CFAI."

La crise est passée par là

Une belle reconversion qui aboutit aujourd'hui sur un emploi, puisqu'il sera recruté à la fin de son apprentissage cet été. Des exemples comme celui là l'apprentissage en recèlerait.

Or, si la région a autrefois dépassé la barre des 10 000 apprentis, ils étaient un peu moins nombreux en 2015 (quelques 9000 apprentis soit 2% du niveau national). Une baisse des effectifs entamée depuis 2011, principalement due à la crise économique mais aussi " à une baisse de la démographie qui touche la classe d’âge des 15-25 ans ", d’après la présidente de région, Marie-Guite Dufay.

Pour contrecarrer ce phénomène, elle continue à développer ses actions autour de l’apprentissage et s’appuie sur la nouvelle mobilisation du Gouvernement. Ce dernier s’est en effet engagé à atteindre l’objectif de 500 000 apprentis sur le plan national à l’horizon 2017.

Un tiercé gagnant

Ce nouveau protocole devrait aider encore davantage au développement de ces formations en jouant sur « les problèmes en amont et notamment sur le décrochage scolaire », a indiqué le Préfet. Il fixe un certain nombre d’objectifs en direction des entreprises, des jeunes et des CFA que la présidente a appelé « le tiercé gagnant ».

Concrètement, cela passera par des actions de promotion, un travail conjoint avec diverses instances comme Pôle emploi ou encore un accès facilité à l’hébergement et à la mobilité. Entre autres dispositifs et en écho au contrat de plan régional.

Hannah

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille