Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Arrêté en Suisse avec la contrefaçon d'une montre de luxe volée

Douanes de bardonnex © capture - cliquez sur l'image pour agrandir

Un automobiliste français s'est fait pincer en Suisse avec une fausse montre de luxe, qui portait le numéro de série d'une montre qui avait, elle, été volée, ont annoncé ce jeudi 11 février 2016 les douanes suisses.

Publicité

Les faussaires avaient reproduit, sans le savoir, le numéro de série d'une montre coûtant plusieurs milliers de francs suisses qui avait été répertoriée comme volée dans le canton de Bâle en 2011, a expliqué l'administration fédérale des douanes dans un communiqué, soulignant qu'il s'agissait d'un "fait rarissime".

Le jeune homme de 33 ans s'était présenté à bord d'une berline de luxe à la douane de Bardonnex, tout près de Genève, où les gardes-frontières ont procédé à un contrôle de ses objets. La montre portant le numéro de série d'un objet signalé comme volé dans leurs fichiers, ils ont enclenché alors la procédure et envoyé une photo au fabricant. La réponse est tombée aussitôt, la marque expliquant qu'il s'agissait d'une contrefaçon.

"Les faussaires l'ont probablement reproduite à plusieurs milliers d'exemplaires", a expliqué Michel Bachar, le porte-parole des gardes-frontières.

"La montre volée est toujours recherchée, ce qui veut dire que toute personne qui porte sa réplique peut se faire arrêter n'importe où dans l'espace Schengen", a-t-il mis en garde, sans toutefois dévoiler le nom de la marque.

La montre étant contrefaite, "elle enfreint la loi sur les marques et le design" et son propriétaire, l'automobiliste français, "sera donc dénoncé et poursuivi pour ces faits par le détenteur de la marque", précise le communiqué des douanes, estimant que "finalement dans son malheur, le voyageur s'en sort assez bien, il aurait pu finir son voyage en prison".

Damien

Votre météo avec

Evénements de Suisse