Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Arthur Vichot, champion de France !

Le Montbéliardais Arthur Vichot a signé le plus bel exploit de sa jeune carrière en devenant ce dimanche champion de France. - cliquez sur l'image pour agrandir
(Cyclisme)

Le Doubiste de la FDJ Arthur Vichot est devenu champion de France après son succès à Lannilis (Bretagne). Il devance, après un numéro et une échappée de plus de 240km, Sylvain Chavanel et Tony Gallopin.

Publicité

On attendait officiellement son arrivée dans la cour des grands. La voici. Le Montbéliardais Arthur Vichot (24 ans), pote de l’autre franc-comtois célèbre de la FDJ Thibaut Pinot, apporte un formidable cocorico régional grâce à la plus belle victoire de sa jeune carrière. " Ça fait bizarre de me dire que j’aurai le maillot bleu blanc rouge, je n’y crois pas trop " a-t-il confié juste après la course avant de savourer, toujours sur son nuage, la Marseillaise.

Une formidable récompense pour ce puncheur qui n’aura eu de cesse d’animer ce championnat de France. Dans le coup, dès le matin, de l’échappée du jour, Arthur avait visiblement les jambes. " Gagner en étant échappé toute la journée, je n’en reviens pas. Comme tous les championnats, ça ne s’entendait pas super bien à l’avant. Alors quand j’ai vu rentrer Chavanel et Gallopin, j’ai fait semblant d’être à fond pour en garder dans le final. Mais j’avais les moyens de suivre " raconte le nouveau champion de France.

Une sélection évidente pour le Tour

Avec plus que ces trois hommes en tête dans le dernier tour, l’identité du lauréat se précisait de plus en plus. Le doublé contre-la-montre et course en ligne de l’expérimenté Sylvain Chavanel devenait crédible même si le Doubiste Arthur Vichot était loin de partir battu pour l’explication finale. Tout son panache s’exprimait avec cette mine placée à 900 mètres de l’arrivée, sur un raidillon dur pour les jambes mais bientôt source de bonheur.

Derrière, Gallopin et Chavanel n’avaient pas répondu à la fulgurance et Vichot avait creusé un petit écart. Chavanel avait beau déposer Gallopin, il ne revenait pas sur le Doubiste, qui signe là un exploit qui lui assure, bien entendu, sa place sur le prochain Tour de France qui débutera samedi en Corse. Le public français fera alors plus amples connaissances avec son champion de France, issu d’un cyclisme régional franc-comtois dont on connaît la qualité.

Max_sports