Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Associations d’usagers : «Le tramway ne doit pas rester à quai»

J-L Fousseret privilégie désormais le tracé par le quai ©grand besançon-exalta - cliquez sur l'image pour agrandir
Dans un communiqué diffusé à l’occasion de la réunion de la CAGB validant les études concernant le tracé du futur tramway de Besançon par les quais, l’Association des usagers des transports de l’agglomération bisontine (AUTAB) et la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT FC), estiment que le tracé par la Boucle est "le seul apte à répondre aux besoins des usagers".

Publicité

Le communiqué des deux associations :
 
« Triste anniversaire pour le 18 décembre 2008, qualifié  d’historique, date à laquelle après de nombreuses études sur un mode (BHNS ou tramway) et un tracé (par le cœur de la Boucle ou les quais) et une large concertation, votre assemblée se prononçait  à la grande majorité pour un tramway passant par le centre de la Boucle.

Ce soir, vous aurez à vous prononcer sur : «la poursuite des études du projet TCSP sur la variante par les quais et la place de la Révolution».
 
Ce revirement consécutif aux contraintes imposées par l’Etat dans le cadre de son avis sur l’étude d’impact, alors que le dossier d’appel à projets n’avait pas  fait l’objet de réserves majeures, remet  totalement en cause votre choix du 18/12/2008 et sa légitimité issue du suffrage universel !
 
Par ailleurs, ces études supplémentaires, outre leur coût et leur durée, visent un tracé :
 
- dont la faisabilité technique et financière reste à démontrer, soumis aux contraintes patrimoniales du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) de Battant opposable depuis 1992, contrairement à celui de la Boucle en cours d’élaboration (des lignes aériennes de contact sur les quais et place de la Révolution seront-elles admises ?)
 
- ne permettant pas une desserte pertinente de la Boucle qui concentre entre Granvelle et la place du Huit Septembre, le potentiel de passagers le plus important (1200 voyageurs par jour et par sens à l’heure de pointe)
 
- ne supprimant qu’insuffisamment  le passage des 1400 bus transitant quotidiennement par la Boucle. 
 
C’est pourquoi, les garanties et dérogations qui pourraient être accordées par l’Etat pour ce tracé, ne  doivent  pas fausser la comparaison avec le tracé initial par le cœur de la Boucle qui reste pour nous le seul apte à répondre aux besoins des usagers et à renforcer le caractère structurant de ce projet ».
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon