Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Augmentation du prix du gaz limitée à 2%

© archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
pouvoir d'achat

Le gouvernement a décidé de limiter à 2% la hausse des tarifs réglementés du gaz au 1er octobre pour les particuliers, alors que GDF Suez avait réclamé une augmentation de 7%. Le prix du gaz avait déjà augmenté de 2% en juillet.

Publicité

« Cette décision vise à protéger le pouvoir d'achat des Français », ont indiqué dans un communiqué commun le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, et sa collègue Delphine Batho (Ecologie et Energie).

Cette décision n'est pas une surprise. Mme Batho avait affirmé la semaine dernière que les tarifs du gaz n'augmenteraient pas de 7%, comme le réclamait l'opérateur historique, et précisé que le montant de l'augmentation qui serait accordée au groupe serait annoncé ce lundi ou le lendemain.

Les prix du gaz vont ainsi augmenter de 2% pour la deuxième fois en trois mois, après une hausse de même ampleur entrée en vigueur le 20 juillet. Même si cette hausse est inférieure au montant exigé par GDF Suez, elle dépasse nettement la règle qu'avait fixée le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, début juillet, lorsqu'il avait dit vouloir limiter la hausse du gaz et de l'électricité au niveau de l'inflation, laquelle tourne autour de 2% sur un an.

« Il n'est pas question d'augmenter le prix du gaz plus que de l'inflation », avait dit le chef du gouvernement au journal télévisé de TF1 le 4 juillet.

(source : AFP)

redaction

Votre météo avec