Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Avant d'être voté, Bercy annonce l'adoption du projet de loi Macron !

© - cliquez sur l'image pour agrandir
insolite

C'est ce qu'on appelle mettre la charrue avant les boeufs. Le ministère de l'Économie a annoncé ce mardi 17 février dans un communiqué que le projet de loi pour la croissance du ministre Emmanuel Macron avait été adopté ! Le hic, c'est que le vote n'est prévu que mardi dans l'après-midi. Les frondeurs, notamment la députée du Doubs Barbara Romagnan, pour la plupart hostiles au projet de loi, apprécieront la leçon de démocratie… 

Publicité

Le communiqué de presse de Bercy pour le titre "Le projet de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques adopté par l'Assemblée nationale". Selon l'ordre du jour de l'Assemblée, l'examen de ce projet de loi aura lieu après la séance de questions au gouvernement programmée à 15h. 

Dans une version rectifiée, le ministère salue "l'adoption du titre III du projet de loi" et la fin de son examen en séance plénière dans la nuit  de samedi à dimanche"

"Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique salue la qualité et l'intensité du travail parlementaire qui a permis l'adoption du projet de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques,par l'Assemblée nationale, à l'issue d'un débat qui s'est poursuivi dans le même esprit de dialogue constructif et de  co-élaboration que celui qui avait présidé aux travaux de la commission parlementaire d'examen du texte", peut-on lire au terme de ce très long communiqué. 

Barbara Romagnan : "cette loi ne répondra pas aux problèmes qu’elle prétend résoudre"

Une partie du groupe socialiste est opposée à ce projet de loi. L'ancien ministre Benoît Hamon a notamment dit qu'il voterait contre, "en conscience". D'autres frondeurs, comme Barbara Romagnan, estime que le projet de loi porte notamment atteinte au droit social. "Le sentiment que cela m’inspire, je l’ai déjà exprimé au travers de la signature d’une tribune avec quelques collègues, demandant notamment à François Hollande de revenir sur certains arbitrages qui me paraissent faire fausse route" indique la députée du Doubs. "J’ai en particulier le sentiment que cette loi ne répondra pas aux problèmes qu’elle prétend résoudre, je pense notamment au retour de la croissance et à la résorption du chômage…." La députée du Doubs a indiqué qu'elle voterait donc "probablement" contre. Une certitude : elle ne votera pas pour ! 

Info + : lire la position de Barbara Romagnan sur la loi Macron

Damien

Votre météo avec

Evénements de paris