Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Avignon lorgne sur le "tramway optimisé" de Besançon

Gabriel Baulieu, 1er vice président du Grand Besançon a expliqué le "tram optimisé" de Besançon à Marie-Josée Roig, présidente du Grand Avignon, député-Maire UMP d'Avignon. © Grand Besançon - cliquez sur l'image pour agrandir

Avignon recevait ce mardi le colloque “Le tramway tisse son réseau dans les agglomérations moyennes” au moment où le Grand Avignon vient d'engager une concertation avec ses habitants sur le tracé de son futur Tram. Le Grand Besançon représenté par Gabriel Beaulieu était invité à présenté son projet de "tramway optimisé" et a livré son début d'expérience. 

Publicité

Le colloque initié par le GART (Groupement des autorités responsables des transports) se tenait ce mardi 27 mars. En ouverture, Marie-Josée Roig, Présidente du Grand Avignon, Député-Maire UMP d'Avignon, et Roland Ries, Sénateur-Maire PS de Strasbourg et Président du GART, ont tenu une conférence de presse sur les projets de tramways courts.« Comme Strasbourg s'est inspiré des tramways de Nantes et de Grenoble, Avignon pourra s'inspirer du tramway de Besançon, agglomération comparable et avant-gardiste en matière de mobilité », a indiqué Roland Ries.

Gabriel Baulieu, 1er Vice-Président du Grand Besançon, était invité à témoigner sur le concept du tramway optimisé, initié par Jean-Louis Fousseret, Président-Maire PS du Grand Besançon, empêché selon un communiqué de le Communauté d'Agglomération. "Ce colloque était l'occasion pour le Grand Besançon d'affirmer le bon état d'avancement de son projet dont le coût au kilomètre demeure le moins cher en France, après attribution de marchés de travaux. Les agglomérations moyennes entendent démontrer qu’il est possible de construire des tramways moins couteux mais tout aussi performants, sans nuire à la qualité des aménagements".

Gabriel Baulieu a donc décomposé l'ensemble d’un système de tramway et a indiqué les économies réalisées en particulier sur l'option d'un centre de maintenance fonctionnel  sans remisage couvert pour les rames de tramway, sur des stations sobres ou encore sur le choix du matériel roulant compact de 24 mètres du constructeur CAF. Un témoignage jugé « précieux et réaliste » par Marie-Josée Roig. Reste à savoir à l'avenir pour quelle "option"  le Grand Avignon roulera... 

Damien