Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Baisse de la pression fiscale : Moscovici se félicite du discours de Valls

Pierre Moscovici ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir

L'ancien ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, qui s'était déclaré en septembre 2013 "sensible au ras-le-bol fiscal" des Français, s'est félicité de l'engagement de Manuel Valls à "faire baisser la pression fiscale."  "Quand j'avais dit ça à l'époque, quel tollé ça avait provoqué !" a-t-il déclaré lundi sur i>TELE

Publicité

"J'avais simplement exprimé une vérité qui me paraissait d'évidence et qui aujourd'hui est confirmée: en effet, quand on atteint un certain niveau de pression fiscale, les rentrées fiscales sont moins bonnes et il y a de la part des agents économiques un ressenti tel que les entreprises n'investissent plus et les consommateurs se retiennent de consommer et c'est mauvais pour la croissance", a développé l'ancien patron de Bercy. 

"J'avais exprimé une sensibilité, ce que pensent les Français. Aujourd'hui, j'observe qu'on met en place un pacte de responsabilité qui permet aux entreprises de payer moins de charges et moins d'impôts, et qu'il y a des gestes pour les ménages. Je m'en réjouis. Ce n'est pas une politique à l'opposé de la gauche. La gauche, ce n'est pas la dépense publique, ce ne sont pas les prélèvements obligatoires. La gauche, c'est le sérieux et la justice", a-t-il conclu. 

Manuel Valls a assuré ce dimanche 11 mai 2014 sur TF1 que les mesures contenues dans le collectif budgétaire de juin permettraient de faire sortir de l'impôt sur le revenu dès cette année quelque 650.000 ménages. "Nous devons faire baisser cette pression fiscale. C'est l'engagement que je prends devant vous", a-t-il notamment déclaré. 

(source : AFP)

Damien

Votre météo avec

Evénements de paris