Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Banque de France: «La reprise économique est bien là»

© - cliquez sur l'image pour agrandir
L’enquête annuelle de la Banque de France révèle que les entreprises de la région vont retrouver des couleurs en 2010.

Publicité

Après avoir enregistré une baisse de 6,8% de leur chiffre d’affaires de 2008 à 2009, les chefs d’entreprises francs-comtois envisagent une hausse de 7,6% du même indicateur en 2010. « Le reprise est là, même si elle peut paraître modeste et fragile. Nous ne sommes plus en récession depuis le milieu de l’année 2009 », a expliqué jeudi à Besançon Patrick Bernard, directeur régional de la Banque de France en commentant l’enquête effectuée tous les ans auprès des entreprises. Cette année quelques 750 d’entre elles ont répondu au questionnaire qui porte à la fois sur la réalité de 2009 et les perspectives en 2010.
 
De 2009, on retiendra que le recul de l’activité industrielle a été moins importante que prévue grâce à une bonne résistance des biens d’équipement, de l’industrie agro-alimentaire et, ce qui peut sembler paradoxal, de l’industrie automobile qui s’est reprise au courant du second semestre. Ce sont les biens intermédiaires, qui recense notamment la sous-traitance automobile, qui ont le plus trinqués (-20,9% du CA). Le BTP a également fléchi (-6,4%), comme les transports (-3,9%) et la réparation automobile (-2,3%). Quant aux experts-comptables et aux entreprises de nettoyage, ils n’ont pas connu la crise.
 
Au total, plus d’une entreprise sur deux a constaté une détérioration de sa rentabilité, certaines d’entre elles connaissant des dégradations importantes. Au niveau des investissements, 2009 a connu une baisse de 40% après deux années déjà négatives (-17% en 2008 et -6% en 2007). Quant aux effectifs, ils ont fondu de 7,1% au total et de 21,8% pour les intérimaires.
 
Pour en revenir à 2010, avec ses perspectives plus encourageantes surtout dans le secteur automobile, le directeur de la Banque de France assure « qu’on aura un effet mécanique de reprise qui va s’opérer avec une ampleur plus ou moins grande ». Le volume d’investissement prévu reste cependant relativement bas et ne « sera pas suffisant pour tirer la croissance ». Le BTP, grâce au logement qui reprend un peu de vigueur, retrouve du coffre et les services marchands envisagent la vie en rose.
 
 
 
 
Médiation du crédit : 418 dossiers retenus
 
Le directeur de la Banque de France est également à la tête de la médiation du crédit mise en place en novembre 2008 pour inciter les banques à accorder plus facilement des crédits aux entreprises.
 
En Franche-Comté, sur 487 dossiers déposés devant le médiateur du crédit, 418 ont été retenus et étudiés avec un taux de succès de 60%. « Les banques ont montré de la volonté pour trouver des solutions », a fait remarquer Patrick Bertrand.
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille