Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Basket : le BesAC en danger

- cliquez sur l'image pour agrandir

Le début de semaine a été particulièrement chaud et agité à Pont de Cheruy. Après la défaite enregistrée à Lyon SO samedi dernier (89-78), la sixième de la saison, le coach espagnol Oriol Valls a été purement et simplement mis à pied et remplacé par l’ancien coach devenu directeur sportif, Jimmy Dumortier qui revient donc aux manettes pour essayer de sauver ce qui peut l‘être encore.

Publicité

C’est là, la conséquence du mauvais rendement d’une équipe hyper armée, sans doute la plus forte du championnat, qui plus est dotée d’un effectif pléthorique, mais qui, dans sa course à la montée en division supérieure, a accumulé les faux pas, au point de pointer seulement à la sixième place, peu en rapport avec son potentiel et la programmation qui avait été faite.

Certes, la saison n’est pas terminée. Loin de là. Il reste encore douze maches en phase de poule. Aussi, du côté de Pont de Cheruy veut-on encore y croire et a-t-on joué son va-tout pour essayer de s’accrocher à la toute petite lueur d’espoir qui subsiste. Car l’objectif annoncé de la formation iséroise est et reste, malgré le handicap accumulé, l’accession  en Nationale 1.

C’est dire combien ce match contre le BesAC va prendre, samedi soir, une importance essentielle, même quasi capitale. Et ce, pour les deux équipes, serait-on tenté d’écrire.

Car si Pont de Cheruy est battu, il sera écarté de la course à la montée et le BesAC verrait un de ses rivaux éliminé.

Au contraire, si le BesAC, actuel second du classement général, venait à lâcher prise, alors Pont de Cheruy reviendrait à distance plus raisonnable. Sans compter que placés aux fesses du BesAC,  Beaujolais Basket et Montbrison auraient une belle occasion de refaire une partie de l’écart qui les sépare du fauteuil de dauphin occupé par les bisontins.

Vous avez compris toute l’importance de ce match entre les deux meilleures défenses de N2.

Aussi le BesAC a-t-il préparé avec un sérieux tout particulier ce déplacement de tous les dangers. Sachant qu’en face il y a du lourd, qu’il s’agisse de Lasse-Basse, du géant Giaimo, de l’expérimenté meneur Demas, ou encore de l’Espagnol Ortega,

On se souvient qu’à l’aller, le BesAC l’avait emporté d’un tout petit point (67-66) à l’issue d’un combat total de 40 minutes, grâce notamment à deux paniers majorés en toute fin de match signés Stankovic et Ikuesan, devenus depuis, les deux meilleurs scoreurs de l’ensemble bisontin.

Les joueurs de Nicolas Faure savent donc à quoi s’attendre dans une petite salle qui peut vite s’enflammer et peser dans le déroulement d’un match, plus encore lors d’un éventuel money-time à suspense.

Mais Gerald Guerrier et ses coéquipiers ont déjà montré depuis septembre combien ils possèdent de l’aplomb et du sang froid.

L’équipe du BesAC : John, Martin, Ikuesan, Guerrier, Ignakpelila, Stankovic, Régnier, Vorotnikovas. Coach : Nicolas Faure. Coach adjoint : Joseph Kaalambani. 

Leurs trois derniers matches

  • Pont de Cheruy : battu à Lyon SO (89-78), battu à Feurs (69-68), bat Ouest Lyon (69-46).
  • BesAC : bat Le Puy (77-65), perd à Lyon SO ( 77-61), bat lke cannet (71-61). 

Les matches de la 15e journée

Samedi 20 janvier à 20 heures

  • Pont-de-Cheruy – BesAC
  • Beaujolais – Feurs
  • SMUC Marseille – BesAC
  • Prissé-Macon – AL Lons
  • Golfe Juan – Ouest Lyon
  • Sapela 13 – Le Cannet
  • Le Puy – Lyon SO

Le classement après 14 journées : http://resultats.ffbb.com/championnat/

(Communiqué du BesAC)

 

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Dim, 27 Mai 2018 17h00
20 rue Mégevand - Besançon
Dim, 27 Mai 2018 8h00 - 18h00
Esplanade Résal - BESANCON
Dim, 27 Mai 2018 8h00 - 18h00
-
Lun, 28 Mai 2018h
Centre-Ville de Besançon - Besançon
Lun, 28 Mai 2018 9h30 - 11h30
Eliad Besançon - Besançon