Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Basketball : victoire du BesAC face à Aubenas

Le BesAC a scellé son destin à Saint-Dizier et assure sa place en Nationale 2 avant l'heure ! DR - cliquez sur l'image pour agrandir

Le BesAC affrontait samedi 24 septembre 2016 le club d'Aubenas. En déplacement, les joueurs bisontins ont réussi à s'imposer malgré un match très serré. Score final : 87-83.

Publicité

Il est certain qu’il paraissait du domaine du rêve d’inscrire une victoire sur la feuille de route du BesAC à Aubenas. Cette équipe ardéchoise avait en effet disputé la saison dernière les play-offs d’accession en N1 et n’avait pas perdu un seul match depuis un an à domicile en phase régulière.

Mais le BesAC a réussi l’exploit ! 

Derrière un Jaouad Dahbi en habits de gala et d’un Gerald Guerrier grand provocateur de fautes et destructeur de défense, c’est une EQUIPE au sens fort du terme qui s’est imposée en terre albenassienne.

Coeur, volonté, état d’esprit  impeccable, intensité, générosité au service du collectif, autant de vertus qui ont prévalu dans cette victoire, le tout ourlé au millimètre par un coaching signé Nicolas Faure qui a su se montrer réactif, a su prendre les risques nécessaires et a parfaitement géré les fautes en fin de match face à une formation supérieurement armée et impressionnante physiquement. Chapeau Messieurs !

un beau début de match

Tout avait parfaitement commencé pour le BesAC qui avait mené de 9 longueurs lors du premier quart-temps (10-19, 7e). Mais Aubenas grâce à une insolente réussite extérieure refaisait vite son retard pour mener 28-26 au terme des 10 premières minutes.

Plus même, sur cet élan, Aubenas, porté par son public, prenait les devants (42-36). Côté bisontin, Andreas Schreiber était déjà taxé de 3 fautes. Mais Gerald Guerrier, habile à pénétrer en drive et à provoquer les fautes, grignotait le retard sur la ligne des lancers.Tant et si bien qu’à la pause, rien n’était fait et tout restait à faire (48-48).

Comme contre Le Puy une semaine plus tôt, au retour des vestiaires, le BesAC prenait véritablement le match à son compte en s’appuyant sur un collectif parfaitement en place. Geral Guerrier trouvait la cible de loin (50-57) et Jaouad Dahbi se montrait au four et au moulin avec beaucoup d’efficacité (54-66, puis 58-69, 30e). Mais le tableau d’affichage lançait un sérieux avertissement pour Andreas Schreiber et Gerald Guerrier auteurs de 4 fautes (28e).

Malgré tout, le BesAC continuait à se montrer dominateur. Le fossé allait même encore se creuser, notamment sur deux réussites primées signées Clément Martin et Johann Benfatah, le tout conforté par un panier de Schreiber et deux lancers de Dahbi (66-83). Il restait 2’46 à jouer. A + 17, on pensait le match joué, plié...

C’était mal connaitre la ténacité d’Aubenas qui initiait une opération retour et faisait feu de tout bois. A l’intérieur comme l’extérieur. Une véritable furia soutenue par un public d’un coup sorti de sa léthargie et qui y croyait de nouveau.

Aubenas, auteur d’un 10-0 (76-83), bousculait le BesAC cette fois privé de Guerrier rappelé sur le banc pour 5 fautes. L’avance fondait comme neige au soleil. Heureusement Dahbi stoppait l’hémorragie (76-85).

La formation ardéchoise revenait malgré tout à 4 petits points (83-87). Il restait 12 secondes au chrono. Clément Martin se chargeait de faire défiler les secondes balle en main. Cette fois, c’en était fini et le BesAC s’octroyait une superbe victoire. Les joueurs bisontins pouvaient exulter et danser dans le rond central. Cette victoire, la seconde en deux matches, ils la méritaient amplement. Face à un client considéré comme un des favoris du championnat, elle a une saveur toute particulière !

Il est à noter qu’au classement, seules trois équipes demeurent invaincues au terme de cette seconde journée : le BesAC, Bourg (2) et Lyon SO

Prochain match, samedi 1er octobre (20h) au gymnase des Montboucons contre Feurs qu’on présente aussi comme faisant partie des gros bras cette saison.

Les marqueurs

AUBENAS : TCHOUBAYE 20 (2 à 3 pts), BARADJI 18 (2 à 3 pts), TISBA 11, CHARTON 11 (2 à 3 pts), LONTADILA 8 (1 à 3 pts), DURO 6 (1 à 3 pts), IPOUCK 6, PEDEBOSQ 3 (1 à 3 pts), SEGUELA.

BesAC : DAHBI 33 (2 à 3 pts), GUERRIER 18 (2 à 3 pts), BENFATAH 11 (2 à 3 pts), PEHOUA 6, MARTIN 3 (1 à 3pts), WEBER 2, KALAMBANI.

Quelques bobos

On a craint pour le genou de David Weber, son genou opéré en début d’année. On l’a vu boitiller en milieu de premier quart-temps et demander à sortir. Il est ensuite, malgré tout, revenu en jeu. En fait, il a été victime d’une béquille qui lui a laissé un “ gros oeuf “ juste au dessus de la rotule. Avec l’espoir qu’il récupère poursamedi prochain.

Pour sa part, Johan Benfatah a, lui, reçu un violent coup de coude au dessus de l’arcade gauche.  Ce qui devait lui valoir de se faire poser des points de suture dimanche matin à Besançon.

Quant à Andreas Schreiber, victime dans la bataille de fin de match d’un coup de coude également, il en a été pour une belle hémorragie ,nasale qu’il a eu du mal à faire passer lors du voyage retour.

Les résultats : 2e journée

Aubenas – BesAC : 83-87

Montbrison – Ouest Lyon : 79-69

Le Puy – Lyon SO : 74-75

Mulhouse – Bourg (2) : 52-64

Pfastatt – Pont de Cheruy : 85-87

Beaujolais -  Clermont : 89-84

Feurs – Prissé-Macon : 93-75

Prochaine journée (3e)

Samedi 1er octobre à 20h

BesAC – Feurs

Le Puy – Aubenas

Ouest Lyonnais – Prissé Macon

Clermont – Montbrison

Pont de Cheruy – Beaujolais

Bourg (2) – Pfastatt

Lyon SO – Mulhouse

 

Lou

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mer, 26 Juillet 2017 10h00 - 14h00
Centre-Ville de Besançon - Besançon
Soirs d'été 2017
Mer, 26 Juillet 2017 21h00 - 23h00
CENTRE DIOCESAIN - Besançon
Jeu, 27 Juillet 2017 19h30 - 21h30
BATEAU DE BESANÇON LE VAUBAN - Besançon
art tribal
Sam, 1 Juillet 2017 0h00 - Ven, 28 Juillet 2017 0h00
AU "31" RUE CHARLES NODIER - BESANCON - Besançon
visite du musée comtois
Lun, 10 Juillet 2017 14h00 - Ven, 28 Juillet 2017 14h00
Citadelle de Besançon. Musée Comtois - Besançon