Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Bénie soit la laicité !

©rodho - cliquez sur l'image pour agrandir
©rodho - cliquez sur l'image pour agrandir
Tout le monde a entendu parler de la théorie de l’évolution. En 1859, Charles Darwin publie l’origine des espèces qui explique de façon logique et unifiée la diversité de la vie. Pour lui, toutes les espèces vivantes ont évolué au cours du temps, à partir d'un ancêtre commun ou d'un petit nombre d'ancêtres communs, grâce au processus de sélection naturelle (généralement accepté beaucoup plus tard). La biologie d’aujourd’hui s’appuie sur ces découvertes.

Publicité

Ca, c’est ce que vous avez appris à l’école. Les fossiles vous ont fasciné lorsque vous étiez enfant; et la succesion de dessins d’hommes “archaïques” de la préhistoire qui se redressent pour arriver à la position verticale de l’homme moderne; les documentaires sur l’histoire de la terre; ces transformations en accéléré d’animaux marins qui accostent sur la terre ferme, rampent, et dont les nageoires finissent par se transformer en membres...

Et si on vous disait que la théorie de l’évolution, c’est du pipeau ?
Qu’il faut bien en convenir, rien n’est moins sûr que toute cette histoire d’homme qui descendrait du singe. Que Dieu a crée le monde en une semaine comme chacun peut le lire dans la Bible. Que Dieu a crée des hommes et des espèces bien distinctes, telles qu’on peut les voir aujourd’hui. Que la Terre n’est vieille que de 6000 ans...

C’est ce qu’on enseigne dans mon école en Louisiane, à New Orleans. Nos deux professeurs de science sont partisanes du créationnisme et non du “darwinisme”. Quand je les ai questionnées, elles m’ont répondu: "Dieu n’aurait pas créé un homme imparfait. Il nous a crée tels que nous sommes aujourd’hui, il y a moins de 6000 ans. Ce n’est pas parce qu’on a trouvé quelques vieux os que ceux-ci sont humains. Il y a bien des singes aujourd’hui, il y en a eu par le passé. Nous sommes l’homme que Dieu a crée. Que l’homme descende du singe est une idée non seulement absurde, mais aussi écoeurante. Enfin, nous pouvons enseigner à nos élèves que la nature, c’est la main de Dieu.”

Car, vous l’avez compris, il est tout à fait légal en Louisiane pour un professeur, d’enseigner le créationnisme. Une loi signée fin juin 2008 par le gouverneur de l’état autorise les professeurs à enseigner la théorie avec laquelle ils sont en accord à leur élèves. Certaines écoles demandent aux parents de choisir la théorie qui sera enseignée à leur enfant. Le Texas, instruit par l’exemple de la Louisiane, envisage aussi de signer une telle loi, sous couvert de liberté pédagogique.

Je me demande ce qui se passerait si le prof de maths se mettait à enseigner que 2+2=5, le prof de SVT que l’univers n’est vieux que de 6000 ans, le prof de géo que la terre est plate et que le soleil nous tourne autour. Quant à moi, j’ai bien envie de défendre l’idée que les petits hommes verts existent. Après tout, le gouverneur de Louisiane pourrait respecter mes croyances à moi aussi.

Le problème, c’est que dans un cas, nous parlons de science, dans l’autre, nous parlons de religion. C’est pourquoi il faut à tout prix refuser de mélanger les genres.

La France s’honore de sa tradition laïque qui garantit la liberté de tout un chacun au sein de l’espace public. Pour cela, il est nécessaire que les convictions religieuses relèvent de la sphère privée D’autres pays d’Europe, je l’apprends, subissent des pressions “créationnistes”: l’Allemagne, la Pologne, les Pays-Bas, la Russie, la Suède, l’Angleterre...

Je propose, à l'instar des scientifiques de la National Science Foundation aux USA, de remplacer le mot "théorie" par le mot "concept".

Car en effet, une théorie, c'est sujet à caution: vous avez votre théorie, j'ai la mienne, n'en parlons plus. En un sens, c'est admettre que toutes les théories se valent et qu'elles ne sont en fait que des élucubrations, des tentatives d'explications qui peuvent être démolies en trois coups de cuillère à pot par une contre-théorie. De là, il n’y a qu’un pas pour affirmer que ma théorie est meilleure que la vôtre.

Parlons plutôt de concept, si vous en êtes d’accord. C’est moins frivole.

Le 12 février, on a fêter le bicentenaire de la naissance de notre bon monsieur Darwin et les 150 ans de l'origine des espèces.

Je propose qu’à l’occasion de cet anniversaire, nous en profitions tous pour célébrer la patrie de Descartes, un pays où on laisse aujourd’hui sa religion au vestiaire pour vivre ensemble, raisonnablement, une république et un corps enseignant qui font confiance aux scientifiques.

La menace dépasse amplement le champ de l’évolution des êtres vivants. La recherche médicale en matière de cellules embryonnaires est en jeu; quand on met en doute les dangers de l’effet de serre, on met en danger l’avenir de notre maison-Terre...

Alors, parlons à nos enfants des Galapagos et des oiseaux de Charles Darwin, parlons-leur des formidables avancées de la science, pour toujours faire reculer le spectre des obscurantismes de toute nature.

Bon anniversaire Monsieur Darwin!

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Francoise Rodary

rodho