Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

BesAC : "Si on bat Kaysersberg, ce sera considéré comme un exploit…"

© BesAC Pascal Groshany - cliquez sur l'image pour agrandir

C’est un grand soir pour le BesAC !  Un soir historique puisque, après avoir gagné son ticket d’accession au printemps dernier, le club bisontin, devenu le club n°1 en Franche-Comté après à peine 10 ans d’existence, débarque pour la première fois en Nationale 2, soit au quatrième niveau français. Pas un cadeau pour une première.

Publicité

 Une nouvelle aventure débute donc pour l’équipe de Fred Feray qui va découvrir avec beaucoup d’enthousiasme l’étage supérieur. Une équipe du BesAC porteuse d’une ambition mesurée : le maintien d’abord et mieux si possible.

On le sait, le BesAC a entamé une marche vers le haut niveau, derrière son prestigieux parrain, Luc Mbah, joueur de NBA qui, au travers de sa Fondation, a décidé de soutenir le club de la capitale comtoise avec l’objectif d’accéder à la Nationale 1 en 3 ans. Un vrai challenge ! Mais nous n’en sommes pas là. Place d’abord à cette première saison en Nationale 2 qui, pour commencer, va offrir au BesAC, deux redoutables adversaires, alsaciens l’un et l’autre, considérés comme deux ténors de cette poule D : Kaysersberg à domicile ce soir, Gries-Oberhoffen en déplacement samedi prochain.

Solidement structuré autour de ses deux tours serbes, Avramovic qui vient d’aider Vitré à rejoindre la N1 après être passé par Le Portel (Pro B) et Cabarkapa qui a, lui aussi, connu la Pro B avec Reims, Kaysersberg qui peut aussi s’appuyer sur la pure gâchette Walter qui débarque de la N1 mulhousienne, constitue une équipe expérimentée, solide, dense et très collective. Rappelons qu’elle a terminé à la 5e place en 2014-2015 et qu’elle s’est donc renforcée depuis.

Pour sa part, le BesAC continuera à faire confiance à ses joueurs majeurs de la saison dernière, le scoreur Fabien Daure, Jaouad Dahbi, le capitaine Dawn Obadina, François Tribodet et autres Sydney Pehoua, Mickaêl Bole, Jo Kalambani, JP Marcelino et Jolan Marande.

 Mais le BesAC aura aussi ses recrues venues renforcer la troupe qui a gagné son ticket pour la N2. Sont ainsi arrivés au cours de l’inter-saison, le meneur David Weber venu de La Charité (N2) et le pivot anglais Michaël Ochereobia (ex-Feurs – N2).

 Depuis le 17 aout, le groupe a travaillé d’arrache-pied pour être prêt pour ce début de saison et se mettre à la hauteur du niveau requis en N2, sachant que la tâche de Dawn Obadina et de ses coéquipiers est annoncée difficile contre cette équipe de Kaysersberg aux ambitions affirmées.

 Deux styles opposés 

A ce sujet, Fred Feray se montre clair : “Si on bat Kaysersberg, ce sera considéré comme un exploit. En face, c’est du gros, du très gros calibre. C’est très dur au sol, très physique et très collectif également, avec en plus de nous, l’expérience de la N2 “.

Fred Feray poursuit : “ Mais, j’estime qu’on n’a rien à leur envier. Dans le défi physique et technico-tactique, on va donc essayer de se mettre, dès le coup d’envoi, dans le tempo défensif et offensif de la N2 et d’imposer notre jeu, sachant que Kaysersberg possède un style diamétralement opposé au notre. Jeu posé pour eux, jeu rapide pour nous “.

Le coach bisontin ajoute : “ Mais au delà du résultat, j’attends de mes joueurs qu’ils jouent avec rigueur en équipe, qu’ils montrent de l’enthousiasme, du culot et de l’envie “.

Malheureusement, mercredi soir,le meneur François Tribodet s’est donné une grosse déchirure musculaire à l’arrière de la cuisse droite et devra observer, la mort dans l’âme, un repos forcé d’au moins trois semaines.

Alors samedi soir, vous l’aurez compris, le BesAC aura besoin de toutes ses forces vives disponibles au meilleur niveau pour pouvoir rivaliser avec son premier adversaire de N2. Le BesAC aura aussi besoin de l’appui de tout son public, de tous ses supporters, de tous ses partenaires dans une salle des Montboucons qu’il va falloir faire vivre et transformer en chaudron. 

  • L’équipe du BesAC : Weber, Daure, Marcelino, Bole, Marande, Dahbi, Kalambani, Pehoua, Obadina, Ochereobia. Coach :  Fred Feray.

Entrées : 3 €. Ouverture des guichets à 19h 

BesAC – Kaysersberg -Samedi 26 septembre à 20h, gymnase des Montboucons

Damien

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Lun, 18 Décembre 2017 20h00 - 21h15
CAMPUS DE LA BOULOIE - Besançon
© d poirier
Mer, 20 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
© Hélène Loget
Mar, 12 Décembre 2017 9h00 - Mer, 20 Décembre 2017 20h00
LEROY MERLIN BESANCON - Besançon
festival A DO MI CI LE
Mer, 20 Décembre 2017 17h00 - 22h00
SALLE BATTANT 48 rue Battant - 25000 Besançon - Besançon
chant pour tous
Jeu, 21 Décembre 2017 20h15 - 21h15
Bains Douches Battant - Besançon