Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Classement What's up Doc ? Besançon descend d'une place, juste devant le CHU de Dijon

©What's up Doc - cliquez sur l'image pour agrandir
Meilleur CHU

Le classement réalisé par What’s up Doc depuis 3 ans, en fonction des choix des nouveaux internes en médecine, permet d’identifier les hôpitaux qui travaillent à une relève de qualité et ont une formation exigeante. Les centre hospitaliers universitaires (CHU) situés dans les villes où il fait bon vivre et dirigés par une équipe dynamique trustent le haut du classement à l’image de Nantes, Lyon, Montpellier-Nîmes, Grenoble et Rennes, tandis que les gros CHU tels que Paris et Marseille sont boudés. Dijon perd 3 places et se retrouve 22ème, juste derrière Besançon, qui perd une place au classement.

Publicité

Le CHU bisontin descend dans le classement...

Besançon perd une place et se retrouve 21ème.

Lorsque l’on parcourt les tableaux dans le détail, on note que Besançon perd 4 places dans trois spécialités : en chirurgie générale (alors que Dijon est mieux placé), en gastro- entérologie et hépatologie, et en gynécologie médicale (avant-dernier devant... Dijon). Notons aussi sa chute de 6 places en médecine interne et de 7 places en néphrologie, spécialité la plus prisée par les meilleurs étudiants en 2015-2016 dans laquelle Besançon est lanterne rouge. Tout comme dans la spécialité ORL.

Le CHU bisontin parvient néanmoins à obtenir de bons classements : il se classe 12ème dans deux spécialités importantes : dermatologie – vénérologie et ophtalmologie, spécialités dans lesquels le CHU franc-comtois monte de 9 places. Il est également 14ème en médecine nucléaire (+4 places mais derrière Dijon).

... mais devance Dijon

Ce classement est également l’occasion de comparer les spécialités entre CHU et ainsi de déterminer où les étudiants les plus brillants décident d’exercer.

Ainsi on observe que le CHU bisontin devance le CHU dijonnais au classement général, et dans quelques spécialités : en biologie médicale (où il est 11ème), en radiodiagnostic et imagerie médicale ainsi qu’en rhumatologie. Notons que Dijon est bien mieux classé en oncologie (7ème) alors que Besançon pointe à la 25ème place.

Le bilan sur 3 ans : Nancy est 19ème

Avec 3 ans de données, What’s up Doc a dressé un tableau comparatif qui permet de voir les grandes tendances des choix professionnels des jeunes médecins. Le CHU de Besançon se situe à la 19ème place du classement 2013-2016, devant Dijon qui pointe à la 22ème place.

  • Méthodologie

Pour la troisième année consécutive, le magazine What’s up Doc a mené l’enquête et établi le classement des CHU (Centres Universitaires Hospitaliers) et des spécialités choisis par les internes en médecine. Comment ? Tout simplement en étudiant et analysant les choix des nouveaux internes en médecine à l’issue des Epreuves Classantes Nationales (ECN).

En septembre 2015, 8 477 internes ont prononcé leurs vœux d’affectation vers 30 spécialités différentes, et se sont répartis dans 28 CHU en France, en fonction de leur place dans le classement national. L’analyse des résultats, réalisée par What’s up Doc dans son 24ème numéro sorti le 16 février 2016, révèle les dynamiques et les tendances qui déterminent les choix des jeunes internes actuels. 

(Communiqué)

Alexane

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ