Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Besançon inscrite au patrimoine de l'Unesco

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Jean-Louis Fousseret, président du Réseau des Sites Majeurs de Vauban vient d’annoncer « la bonne nouvelle » depuis Québec où il se trouve depuis samedi pour soutenir le dossier.

Publicité

Le verdict final est tombé ce lundi après-midi à Québec où le comité du patrimoine mondial de l’Unesco est réuni depuis plusieurs jours. Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, a fait le déplacement au Canada en tant que président et véritable initiateur de l’association Réseau des sites majeurs de Vauban.

Seulement 12 des 14 sites

Deux sites sur les 14 présentés ont été éliminés : le château de Bazoches (Nièvre) et la citadelle du Palais à Belle-Ile-en-Mer (Morbihan). Seules les fortifications ont été retenues : Arras, Besançon, Cussac-Fort-Médoc, Briançon, Camaret-sur-Mer, Longwy, Mont-Dauphin, Mont-Louis, Neuf-Brisach, Saint-Martin-de-Ré, Saint-Vaast-la-Hougue, Villefranche-de-Conflent.

Jusqu’au dernier moment, le maire de Besançon a joué de prudence. En accueillant les maires du Réseau au pied de La Citadelle en juin dernier, consigne avait été donnée de pas paraître trop confiant devant la presse. Mais la décision semblait déjà acquise.

Pour la Franche-Comté c’est la deuxième inscription au patrimoine de l’Unesco après celle de la Saline d’Arc-et-Senans en 1982

Belfort à la trappe

Jean Guéguinou, ambassadeur de France et président du comité de soutien Vauban, avait relevé « l’enthousiasme, l’énergie, la compétence et le désir d’aboutir » de toutes ces communes, petites et grandes, pour décrocher « l’image de marque la plus célèbre au monde ». « J’ai le sentiment que l’avis sera favorable parce que le Réseau représente des valeurs universelles exceptionnelles », avait-il conclu en formant le vœu que le Réseau Vauban devienne le 32ème site français sur la liste de l’Unesco qui en dénombre déjà 800 de par le monde.

Désormais, les 12 sites inscrits au Patrimoine universel vont bénéficier de « prestige et de développement touristique». Une aubaine que ne connaitra pas Belfort qui avait été écartée lors de la constitution de la liste des 14 sites ayant « une valeur exceptionnelles ».

Il est vrai que Vauban a construit pas moins de 151 places fortes. Et comme Besançon y figurait déjà au titre de la Franche-Comté, la cité du Lion avait passé à la trappe.

 
En savoir plus …

Quelles retombées économiques ?

Unesco : Histoire d’une aventure

Réaction de Nicolas Sarkozy

Jean-Louis Fousseret : «C’est un immense bonheur pour moi»

Les Festivités à Besançon

Les 12 sites Vauban retenus

Les sites « Unesco » en France

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille