Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Besançon: Jean-Louis Fousseret a retrouvé son écharpe

Jean-Louis Fousseret après sa réélection (Photo©dr) - cliquez sur l'image pour agrandir
Un deuxième mandat s’ouvre pour le maire socialiste sortant de Besançon qui a battu un record en obtenant 56,76% des voix dès le premier tour. Il s’est entouré de 21 adjoints.

Publicité

La capitale comtoise doit être l’une des premières villes du pays à avoir un nouveau maire. Ayant gagné largement dès le premier tour, Jean-Louis Fousseret (PS) a été réélu vendredi pour un second mandat avec 45 voix sur 55, soit le nombre de conseillers qui ont été élus sur sa liste d’union (PS, Verts, Société civile, PCF, altermondialistes et alternatif).

En présence de Robert Schwint, ancien maire, et de Paulette Guinchard, ancienne secrétaire d’Etat, Jean-Louis Fousseret a fait part de son « émotion sincère ». « Ce succès n’est pas le mien, il est le nôtre. Il est celui d’une stratégie d’union et d’ouverture dont les Bisontins ont bien vu qu’elle n’était pas artificielle », a déclaré le maire en invitant « tous les élus à se retrousser les manches dès maintenant pour se montrer à la hauteur de la confiance des Bisontins ».

Jean Rosselot (UMP) qui n’a obtenu que 25,79% des voix dimanche dernier est à la tête d’un maigre groupe de 8 élus, dont la députée Françoise Branget. « Nous saluons votre victoire, mais selon le vieil adage le peuple a le droit de se tromper, c’est la grandeur terrible sa liberté », a-t-il déclaré dans un vrai brouhaha. Philippe Gonon (Modem), 9,56% au premier tour, est à la tête d’un groupe de deux personnes. Il a été plus consensuel que le leader de l’UMP et a annoncé que toutes les mesures qui iront dans le sens du développement économique de Besançon trouveront son aval.

C’est la quatrième fois qu’un maire est élu dès le premier tour à Besançon. Jean-Louis Fousseret détient cependant le record en terme de nombre de voix (56,76%) devant Jean Minjoz en 1965 (56,2%) et en 1971 (51,9%) et devant Robert Schwint en 1977 (51,22%). Plus que jamais, Besançon reste une véritable citadelle pour la gauche. Ceux qui avaient annoncé que la capitale comtoise allait basculer en sont peur leur frais.

 

La liste des 21 adjoints

 

  1. Marie-Noëlle Schoeller : solidarité, autonomie (CCAS), personnel municipal, coordination des élus
  2. Eric Alauzet : environnement et développement durable (maîtrise de l’énergie, aménagement-gestion-construction durables)
  3. Françoise Fellmann : éducation, petite enfance, famille et commission de sécurité
  4. Michel Loyat, urbanisme, prospective et stratégie
  5. Jacqueline Panier : relations publique, correspondant défense, accueil du public, formalités administratives, cultes
  6. Patrick Bontemps : sports, espaces et équipements sportifs
  7. Christophe Lime : bâtiments municipaux, eau et assainissement, parc automobile et logistique
  8. Nicole Weinman : déplacements, transports, circulation, modes doux, stationnement, voirie
  9. Yves-Michel Dahoui : culture, patrimoine
  10. Françoise Presse : espaces naturels, espaces verts, biodiversité, prévention des risques urbains, parc botanique
  11. Lazhar Hakkar : prévention, contrat local de prévention et de sécurité, tranquillité publique
  12. Martine Bultot : santé, hygiène, prévention sanitaire
  13. Jacques Mariot : commerce et artisanat
  14. Danièle Poissenot : adjointe chargée du quartier de Planoise et de la vie associative
  15. Benoît Cipriani : démocratie participative, citoyenneté
  16. Joëlle Schirrer : enseignement supérieur, recherche, formation professionnelle
  17. Abdel Ghezali : adjoint chargé principalement du quartier des Clairs-Soleils, animation socio-culturelle et vie des quartiers, points publics, contrat urbain de cohésion sociale
  18. Fanny Gerdil : adjointe chargée qu quartier de Montrapon-Fontaine Ecu, relations internationales, coopération décentralisée
  19. Emmanuel Dumont : adjoint chargé du quartier Battant, communication, lutte contre la fracture numérique
  20. Valérie Hincelin : adjointe chargée du quartier de Palente-Orchamps-VAites, emploi, insertion, habitat, logement
  21. Jean-François Girard, tourisme, congrès, Citadelle.

 

redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon