Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Besançon: la femme afro-brésilienne à l'honneur

- cliquez sur l'image pour agrandir
Rencontres

Dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme, l’association Ritmo da Capoeira organise l’événement "Mulheres – Femmes du Brésil", du 8 au 10 mars à Besançon. L’occasion de découvrir la «véritable image de femme afro-brésilienne» à travers la danse, la photographie, le cinéma et la musique.

Publicité

Ritmo da Capoeira est une association créée en novembre 2003 à Besançon pour faire connaître la capoeira, un art afro-brésilien à mi chemin entre la danse et l’art martial. En dehors des cours de danse, elle intervient également dans les MJC et centre de loisirs.

Du 8 au 10 mars, l'association organise plusieurs rendez-vous (exposition, projection de films, stages de danse, concert) pour célébrer les femmes du Brésil.

«Le but est de montrer une véritable image de la femme afro-brésilienne. C’est une femme qui évolue dans une société machiste et, il faut bien le dire un peu raciste. Loin d’occuper une place secondaire, c’est une femme active, un acteur majeur dans sa société. Elle travaille et elle est le soutien d’un foyer», explique Sophia Benssi, présidente de l’association.

Plusieurs intervenantes féminines seront présentes. «DJ Black Josie est une artiste qui s’est intéressée aux origines afro-brésiliennes, à la soul et à la funk. Quant à Lita Cerqueira, c’est une photographe qui depuis les années 1940 a côtoyé de grands artistes des milieux du cinéma et de la musique. Elle a réalisé la série de photos intitulée "Types humains", et des portraits de femmes intéressants. Les clichés qu’elle a pris à Bahia dans le Nordeste montrent des femmes dans différentes situations. Elle reviendra également à Besançon le 11 mai prochain».

Si ces rencontres s’attachent à mettre en valeur la femme, "Mulheres – Femmes du Brésil" reste un événement ouvert à tous.

«Nous proposons des stages de forro, une danse de couple qui vient du Nordeste du Brésil, ou des stages de capoeira. Ils sont ouverts à tous, adultes et enfants, initiés ou non initiés».

 

 

Pour toutes les informations pratiques sur "Mulheres – Femmes du Brésil", du 8 au 10 mars à Besançon: cliquez ici.

Bridget