Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Besançon : le Modem alerte sur les risques de dérives financières

Philippe Gonon (photo©carvy) - cliquez sur l'image pour agrandir
Dans un communiqué, les responsables du Modem pointent le doigt sur le projet de réaménagement de l'ancien port fluvial de Besançon et son surcoût, tandis qu’ils craignent la même dérive pour le projet de tramway.

Publicité

« FRAC (fonds régional d'art contemporain) et conservatoire de musique : quel coup de tonnerre : 80% d'augmentation entre juillet 2007 et mai 2008!

Cette augmentation du projet ne relève pas d'un seul dépassement mais :

            1° hypothèse : de l'incompétence pure et simple des auteurs du projet ?

            ● 2° hypothèse : de la volonté délibérée de minorer le coût d'un projet avant des échéances électorales?

Au vu de la partie visible de l'iceberg, nous optons, non pas pour le «ou» mais pour le «et». En tout état de cause, le coup de crayon, même génial de Kengo Kuma va coûter très cher aux contribuables.Il serait intéressant que les décideurs régionaux et municipaux s'expliquent maintenant sur la procédure de choix du projet, sur le mode de détermination de l'enveloppe budgétaire de 20 millions d'€ puis de 36.Il serait encore plus fondamental encore qu'ils nous donnent les raisons précises de cette dérive et quel sort réservent-ils à  ce projet mal engagé.

Le président du conseil régional a voulu entrainer les contribuables francs-comtois dans une aventure financière mal maitrisée où l'irresponsabilité des uns et l'incompétence des autres vont générer une immense gabegie.La volonté d'un seul homme a imposé, contre vents et marées, un projet ambitieux mais délirant dans le contexte budgétaire actuel.

L'équipe régionale du Modem autour de son président Gérard Faivre, de Philippe Gonon, leader Modem sur le Grand Besançon et d'Odile Faivre Petitjean, élue du Grand Besançon, demande des éclaircissements publics à la présidente de Région et la remise à plat de ce projet de FRAC-Conservatoire . Le Modem s'est prononcé d'entrée contre le projet FRAC car établi dans la précipitation et de façon autocratique.  Nous rappelons ici que nous avons élaboré un autre projet sur le site de l'hôpital Minjoz bientôt libéré. 

Il est donc utile et nécessaire de prendre date sur un autre sujet qui va agiter le microcosme local : c'est le désormais fameux TCSP (tramway) qui apparaît dans le plan pluri-annuel d'investissements de la CAGB, déjà adopté par le Conseil d'agglomération et qui a été chiffré à 255 millions d'€ en 2007.Simulons les risques de dérapage identique et nous arrivons à la somme colossale de 460 millions d'euros en 2013, date de mise en circulation : la ville et l'agglo ont elles les moyens d'un tel luxe? »  

redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon