Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Besançon: les tondeuses de l’IUT carburent à l'huile de friture du resto U

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Les tondeuses de l’IUT de Besançon sont gâtées. C’est à l’huile de friture du restaurant universitaire recyclée en biodiesel qu’elles carburent. Les 4000 m2 de gazon du site du département chimie à La Bouloie seront tondus la saison prochaine avec du biocarburant.

Publicité

Réunissez une équipe de trois agents de maîtrise d’un groupe chimique (Solvay) et une dizaine d’étudiants de deuxième année de DUT et vous obtenez du biodiesel. J’oubliais, il faut aussi de l’huile de friture usagée, un peu de soude et de méthanol. Après, il suffit de chauffer la mixture à 75°, de décanter et de purifier à l’eau du robinet.

En gros, un litre d’huile donne un litre de biodiesel. La glycérine qui reste en dépôt est retraitée par Solvay. On est dans ce qu’il est aujourd’hui convenu d’appeler la chimie verte. Sans compter, le restaurant universitaire qui supprime les coûts de recyclage de l’huile usagée et l’IUT qui rase le gazon gratis ou presque. N’imaginez pas pour autant faire avancer une petite tondeuse à essence avec du biodiesel. La solution ne peut fonctionner que là où il y a déjà du diesel. On est plutôt sur des tracteurs traitant des grandes surfaces.

Surfant sur un partenariat de quarante ans, Solvay Tavaux dans le jura et l’IUT ont présenté cette semaine à Besançon cette expérience originale qui ouvre la voie à de nouvelles procédures de travail pour les étudiants de première année faisant leur rentrée à l’automne 2011. « Ces nouveaux travaux pratiques remplace un TP devenu obsolète par rapport à ce qui se pratique de nos jours », a précisé Rémy Viennet, directeur des études. « On met les étudiants dans la philosophie de la chimie durable comme on le fait chez Solvay », complète Pascal Samper du groupe chimique belge.

La démarche est également saluée par Christian-Clerc Girard, directeur de la communication de Solvay France. « Elle permet de faire travailler les étudiants autrement, en mode de préprofessionnalisation, elle permet également de travailler sur des procédés non traditionnels et ça les prépare à la chimie de demain ».

D’ailleurs, la fabrication du biodiesel selon la recette bisontine a obtenu le label « Année  internationale de la chimie » pour son intérêt pédagogique et pour sa faculté à véhiculer une nouvelle image plus propre de la chimie.

 

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille