Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Besançon : une Maison de vie pour profiter du temps qui reste…

Un accompagnement personnalié ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Une malade communique à l'aide d'un ordinateur ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Laure Hubidos ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
La maison de vie est située à Saint-Ferjeux à Besançon ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Une Maison de vie accueille à Besançon des personnes en situation de soins palliatifs ne nécessitant pas une hospitalisation, sans pour autant pouvoir rester à domicile. Une expérience originale et unique dans la région.

Publicité

Laure Hubidos n’est pas du genre à laisser tomber un projet à la première difficulté. Il lui aura fallu huit longues années pour mener à terme son idée de créer une Maison de vie destinée à l’accompagnement des personnes affectées par des maladies incurables. Depuis juin, cette « vraie » maison accueille dans un cadre exceptionnel ses premiers résidants à Besançon, grâce à l’accompagnement de la Croix Rouge qui a pris le relais après la défection de la Mutualité Française.

« Souvent, les familles n’en peuvent plus »

« Les progrès de la médecine font que, même avec une maladie incurable, on peut désormais vivre plus longtemps. Mais on ne se pose pas vraiment la question de savoir où et comment vont vivre ces malades ». C’est à partir du constat qu’il manquait un maillon au système que Laure Hubidos, qui a longtemps été bénévole au service de personnes en fin de vie, a commencé à réfléchir à une solution alternative à l’hospitalisation et au maintien à domicile en cas de maladie grave.

« Souvent, les familles n’en peuvent plus », a-t-elle constaté. Dans la Maison de vie de Besançon, Laure Hubidos réalise son rêve de créer « une vie de famille avec des activités permettant d’être dans la vie jusqu’au bout ». Une dizaine de personnes assure un accompagnement permanent aux sept résidants hébergés dans de coquettes chambres personnalisées où ils peuvent accueillir les familles. Des bénévoles, notamment de l’association JALMALV, concourent également au bien-être des malades.

La Croix-Rouge soutient deux autres opérations du même type à Montélimar et à Toulouse. Une évaluation sera faite fin 2012 et il n’est pas exclu d’étendre le dispositif également examiné de près par le ministre de la Santé.

« Recréer des solidarités »

Car outre le bénéfice que retirent les patients de cette prise en charge conviviale, il se pourrait bien que ce type d’hébergement revienne moins cher. Mais la première préoccupation de Laure Hubidos c’est « recréer des solidarités pour ces malades, leur permettre de rester intégrés dans la société. On parle beaucoup de dignité, mais elle passe déjà par le regard des autres ».

Dans le salon, qui s’ouvre sur la verdure, s’affiche la devise de fondateur de la Croix-Rouge. « Seuls ceux qui sont assez fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde y parviennent ». Sans doute qu’en prononçant cette phrase, Henri Dunant pensait à des personnes comme Laure Hubidos ou comme le professeur Régis Aubry, chef du département « douleur, soins palliatifs » au CHRU de Besançon qui l’a utilement épaulée.

Deux personnes sont déjà décédées depuis l’ouverture. Grâce à l’initiative bisontine, elles ont pu profiter pleinement du temps qui reste et prouver que la fin de vie, c’est encore de la vie.

La Maison de vie - 17, rue de la Basilique - 25000 Besançon

Tél : 03 81 82 43 50

 

 

redaction

Votre météo avec

Evénements de DOUBS

Jeu, 14 Décembre 2017 15h00
Salle La Crochère - Autechaux-Roide
Claudio Capéo I Axone
Jeu, 14 Décembre 2017 20h00 - 23h00
L'Axone - Montbéliard
©Alexane Alfaro
Lun, 11 Décembre 2017 0h00 - Ven, 15 Décembre 2017 0h00
AGENCE BABYCHOU SERVICES - Saint-Vit
Ven, 15 Décembre 2017 10h00 - 12h00
Vuillafans - Vuillafans
Ven, 15 Décembre 2017 17h30 - 20h30
Tuilerie de Vaire-Le-Petit - Vaire-le-Petit