Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Budget 2009 : les quatre engagements des deux élus Modem

- cliquez sur l'image pour agrandir
Odile Faivre-Petitjean et Philippe Gonon, conseillers municipaux de Besançon, préparent la discussion budgétaire avec en ligne de mire le pouvoir d’achat.

Publicité

Le communiqué du Modem: « Huit Français sur dix ressentent la baisse de leur pouvoir d’achat et en tirent aussitôt les conclusions : chute des achats de voitures neuves (-7% sur 1 an) et d’appartements neufs (-33%), restrictions sur les vacances (-25%)…

Sur un an, le fuel domestique est passé de 0,65 euro le litre à 0,95 (+46% juillet 07/08), le gaz a pris 14,5%, les produits laitiers +12%, les produits de grande consommation +5.7%...

L’avenir est encore plus inquiétant : les déficits publics (l’État, SS maladie et retraite, CL) s’envolent à 1250 milliards d’€, le commerce extérieur s'effondre, le chômage repart à la hausse. Chaque Français actif doit déjà 47 000 € et tous les clignotants sont au rouge, sans exception.

Déjà, 80% de l’impôt sur le revenu payé par les Français servent à rembourser les seuls intérêts de la dette de l’état, soit 50 milliards € par an. 8 impôts nouveaux ont été crées depuis juin 2007 et ce n'est pas fini. Notre pouvoir d'achat va encore être amputé ; alors que faire pour le protéger ?

Un moment fort de la vie bisontine arrive bientôt avec le débat d’orientation budgétaire 2009.

Nous, conseillers Modem, au niveau de Besançon et de la CAGB, avons défini quatre priorités:

- les impôts locaux ne doivent pas croitre plus vite que l’inflation (hors pétrole)

- les dépenses municipales doivent rester stables en € constants et le recours à l’emprunt, limité.

Autrement dit, si l'inflation est de 2%, le budget ne doit pas augmenter de plus de 2% et l'imposition ne doit pas non plus croitre de plus de 2%

- les doublons de dépenses doivent être supprimés grâce à l'analyse du « millefeuille » des structures en place (ville, agglo, SEM, ,,,)

- les budgets doivent être concentrés sur ce qui va redonner du pouvoir d’achat aux Bisontins : l’emploi, le développement économique, l’implantation d’entreprises, l’économie touristique…».

redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon