Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

BVA : « Un 21 avril bis statistiquement impossible »

© carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
présidentielle 2012

L'avance de François Hollande (29,5%) sur Nicolas Sarkozy (27,5%) au premier tour s'est très légèrement réduite cette semaine, mais tous deux sont loin devant leurs poursuivants, Marine Le Pen (14%), Jean-Luc Mélenchon (13%) et François Bayrou (12%), selon un sondage BVA* pour Orange, la presse régionale et RTL publié ce mercredi. Au second tour, François Hollande (56%) et Nicolas Sarkozy (44%) sont inchangés.

Publicité

Selon ce sondage réalisé les 16 et 17 avril, soit après les grands meetings électoraux de ce week-end, François Hollande a cédé 0,5 point à 29,5% contre 30% les 11-12 avril. Nicolas Sarkozy grignote 0,5 point à 27,5% contre 27%. Marine Le Pen (14%) perd 1 point, Jean-Luc Mélenchon (13%) est inchangé, François Bayrou (12%) gagne un point.

« Si les noms des deux finalistes ne faisaient plus guère de doute depuis des mois, ils se confirment plus que jamais à cinq jours du scrutin, rendant statistiquement impossible un 21 avril bis ou à l'envers », écrit Gaël Sliman, directeur de BVA Opinion.

En revanche, poursuit-il, « les matches pour la première comme pour la troisième place sont plus que jamais indécis ». « L'écart entre Hollande et Sarkozy -- deux points-- se situe (..) dans les marges d'erreur statistiques, tout comme celui existant entre Le Pen, Mélenchon et désormais Bayrou: deux points aussi avec des scores compris entre 12% et 14% entre ces trois candidats ».

Loin derrière, Eva Joly (2%) est inchangée, Philippe Poutou et Nicolas Dupont-Aignan (1% chacun) progressent tous les deux de 0,5 point, Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade se replient de 0,5% à moins de 0,5%. 4% des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intentions de vote pour le premier tour, 14% pour le second tour.

Sondage réalisé les 16 et 17 avril auprès d'un échantillon représentatif (recruté par téléphone et interrogé par internet) de 1.181 personnes âgées de 18 ans et plus. Les intentions de vote sont établies auprès de 1.161 personnes inscrites sur les listes électorales. Méthode des quotas. Marge d'erreur située entre 1,4 et 3,1 point, allant croissant avec le pourcentage d'intentions de vote attribué à chaque candidat. Notice complète consultable auprès de la commission nationale des sondages.

(source : AFP)

redaction

Votre météo avec