Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Ça, c’est l’ESB M !

Handball (Pro D2)

Auteurs d’un match remarquable face à Istres (34-29), loin d’être le premier venu, les handballeurs bisontins ont remis les pendules à l’heure dans l’optique du maintien. Avec ce niveau et cette intensité, l’ESB M ne pourra que renouveler son bail en Pro D2.

Publicité

Quel régal ! Ce vendredi soir, le Palais des sports a retrouvé ses handballeurs. La standing ovation, que les 2700 supporters ont réservée à leurs favoris en a dit long sur le plaisir, partagé, qui a été vécu. Plaisir peut-être né de cette difficulté préalablement ressentie. Avec notamment Theo Derot et Vieyra, Istres avait d’abord présenté une très grosse force de frappe (3-7, 9e).

On se disait alors que les joueurs de Christophe Viennet se dirigeaient vers un véritable chemin de croix. Le bon passage de Benga remettait heureusement de l’ordre dans une maison ententiste (6-8, 14e) dont les clés étaient détenues par Thirion, très précieux gardien à son entrée (11e). D’un coup, l’intransigeance défensive changeait de camp et Besançon, par le biais d’un 4-0 revigorant, passait devant pour la première fois de la soirée (12-11, 21e).

Claire et Molinié en transe

Cette tête, les Bisontins ne la quittaient plus. Molinié, auteur par la suite d’un épatant 8/8, sortait de la boîte (15-13, 26e) et Laguillaumie, parfait (4/4) dans son rôle de remplaçant de Decaudin, s’arrachait pour que son équipe bascule en tête sur le gong (18-17, 30e). Avec ce cœur énorme, l’ESB M avait commencé à anesthésier la résistance provençale. Le retour des vestiaires le confirmait nettement.

Claire et Molinié, les grands bonhommes de la soirée, ne relâchaient pas la pression. Laguillaumie, sur une relance rapide de Thirion, festoyait. Dans son schéma préférentiel, l’ESB M était si bien dans son jardin, avec un rendement offensif de haut niveau (23-20, 41e). L’image donnée au public était même superbe, avec les jeunes, envoyés au front en raison des (trop) nombreuses blessures, qui rendaient si bien le change, à l’image de Portet, sur une nouvelle contre-attaque (26-21, 44e).

Les Doubistes étaient tout simplement plus forts. Simple à la base, le constat a de quoi frapper les esprits. Les partenaires de Sylvain Rognon, maîtres en fin de rencontre avec les éclairs de Claire et les parades de Thirion (29-24, 53e puis 32-25, 56e), ont bien mérité cet immense soulagement. Dans deux semaines, au Palais des sports, face au leader (incontesté) Nîmes, il faudrait juste que tout cela se transforme en immense fête.

ESB M - Istres 34 - 29

Besançon. Palais des sports. Environ 2700 spectateurs. Arbitrage de MM. K. et R. Gasmi. Mi-temps : 18-17.

ESB M : Les gardiens : Rilos 1/8 en 11’, Thirion 13/35 (dont 0/2 aux penalties) en 49’. Les marqueurs : Claire 6/9 (1/2), Rognon 1/1, Benga 3/5, Scotto 3/5, Col 1/3, Tokic 5/9 puis Laguillaumie 4/4, Clerc, André, Portet 2/2, Chiappini 1/1, Molinié 8/8.

Istres : Les gardiens : Bonnefoi 8/33 (1/1) en 44’, Sam-Caw 2/11 (0/1) en 16’. Les marqueurs : Vayre 3/5, Vieyra 4/9, Tourraton 4/4, Amate 2/6, Gomis 4/6, T. Derot 5/8 puis Safar 3/3, Aguilar, Tricaud, Hrstka 1/1, Reznicek 3/6, Fleurival.

Max_sports

Du même auteur

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 17h00
LIBRAIRIE L'INTRANQUILLE PLAZZA - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 17h00
Eglise Adventiste Besançon - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 18h00
TRIVIAL COMPOST - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 19h00
LES PASSAGERS DU ZINC - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 20h30
MICROPOLIS - Besançon