Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Cambriolage et agression à l'école de Courchaton : "un acte de violence inadmissible et intolérable"

Eric Martin ©Roman et Alain Chrétien ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le maire de Courchaton, Christian Boyer, près de Villersexel en Haute-Saône, a été frappé au visage et au bras à coups de marteau par un des trois cambrioleurs qu'il venait de surprendre en train de dérober du matériel informatique. Eric Martin, recteur de l'académie de Besançon ainsi qu'Alain Chrétien, maire UMP de Vesoul, condamnent ces actes et soutiennent le maire de Courchaton.

Publicité

Dans un communiqué de vendredi 31 octobre, le recteur Éric Martin condamne "avec la plus grande fermeté cet acte de violence inadmissible et intolérable : l’École, lieu de formation et d'éducation de notre jeunesse, sanctuaire de la République, doit être un espace protégé contre toutes les violences". Il tient également à témoigner "tout son soutien à Monsieur le maire de Courchaton".

Alain Chrétien, maire de Vesoul déclare également dans un communiqué de ce jour "Au nom de l'Association des maires de France - département de la Haute-Saône (AMF70), je tiens à apporter mon soutien le plus total à Christian Boyer dans cette terrible épreuve, ainsi qu'à tous les membres de sa famille. De la même manière, je tiens à condamner fermement cette agression gratuite d'un homme et d'un élu de la République. Par leurs actes d'une extrême violence, les agresseurs de Christian Boyer ont agressé la fonction de "maire" et, plus encore, la République française au service de laquelle nous œuvrons tous quotidiennement. Cette violence à l'égard d'un élu est inacceptable et intolérable ! Elle est une atteinte à notre démocratie."

Alexane

Votre météo avec

Evénements de haute-saone