Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Carburants : Pierre Moscovici toujours pas fixé

Attendu cette fin de semaine, le rapport sur "la formation et la transparence des prix et des marges dans la distribution des carburants", n’a toujours pas été remis au ministre de l'Economie, Pierre Moscovici.

Publicité

Ce rapport conjoint de l'Inspection générale des finances et du Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies, devait initialement être remis au ministre le 26 octobre, et avait déjà été décalé d'une semaine.

Une version d‘étape a néanmoins été présentée fin août au gouvernement. Celle-ci met en évidence le fait que les prix des carburants en France sont parmi les plus bas d'Europe, et que les marges du secteur sont très faibles (de l'ordre d'un centime d'euro par litre).
Les conclusions de ce rapport sont donc attendus pour voir quelles pourraient être les "mesures pérennes" promises par le gouvernement pour aider les consommateurs les plus exposés à la flambée des prix à la pompe.

Selon le quotidien Les Echos, il préconiserait une "aide monétaire non affectée" (c'est-à-dire un crédit d'impôt ou une allocation), plutôt qu'un "chèque transport".

Les premières mesures prises à la rentrée par le gouvernement sur la baisse des prix à la pompe –il avait baissé de 3 centimes par litre les taxes sur le gazole et l'essence, et avait négocié avec les industriels un coup de pouce supplémentaire d'un à trois centimes-, sont en vigueur jusqu'à fin novembre.

Source : AFP

Hannah

Votre météo avec

Evénements de france