Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Cédric Perrin salue le durcissement de l'Etat d'urgence par la droite sénatoriale

Le projet de loi prorogeant l’état d’urgence a été définitivement adopté au Sénat hier, jeudi 21 juillet 2016. Le sénateur-maire du Territoire de Belfort Cédric Perrin salue "le durcissement de l’Etat d’urgence par la droite sénatoriale" dans un communiqué. 

Publicité

Des nouvelles mesures "ont significativement amélioré le texte qui va désormais bien au-delà de la simple reconduction de l’état d’urgence". D’après le communiqué de Cédric Perrin, "les sénateurs Les Républicains avaient conditionné leur vote sur ce texte à un renforcement significatif des moyens de lutte contre le terrorisme".

Le Sénat aurait été entendu sur la quasi-totalité de ses propositions, notamment la prolongation de six mois de l’état d’urgence, la création de nouveaux outils juridiques "pour faciliter la fermeture des lieux de culte qui prêchent la haine" ou encore, entre autres, "le renforcement du régime de perquisition"

"L'état d'urgence ne doit pas rassurer, il doit protéger"

Toujours selon le communiqué, la majorité sénatoriale de droite aurait permis de "faciliter l’interdiction des cortèges, défilés et rassemblements dont l’autorité administrative n’est pas en mesure d’assurer la sécurité". Cédric Perrin affirme que "l’état d’urgence ne doit pas rassurer, il doit protéger" en ajoutant qu’il "n’est pas une fin en soi" et que "ce n’est qu’un des éléments pour lutter contre le terrorisme".

Victoria E.

Votre météo avec

Evénements de territoire de belfort