Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Charles Pasqua échappe à la prison ferme

L’ancien ministre a été condamné à un an de prison avec sursis sans amende par la Cour de justice de la République pour trois affaires datant de sa période de ministre de l'Intérieur dans le gouvernement Balladur (1993-1995).

Publicité

La CJR a relaxé Charles Pasqua dans deux affaires, celle dite du casino d'Annemasse et celle de GEC-Alstom. Elle l'a condamné dans la troisième, celle de la SOFREMI.

La Cour a par ailleurs ordonné une confusion de cette peine avec celle de 18 mois d'emprisonnement prononcée dans l'affaire dite de l'Angolagate.
 
redaction

Votre météo avec