Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Chevènement à la fondation pour l'Islam de France ? Un choix "surprenant" pour Hortefeux

Brice Hortefeux (Les Républicains), ancien ministre de l'Intérieur, proche de Nicolas Sarkozy, a déclaré sur RTL que "la fondation pour les oeuvres de l'islam (...) n'avait "jamais fonctionné". Il estime que Financement culte musulman: "certainement pas par des fonds publics" déclare Hortefeux. Il estime en outre que le choix de Jean-Pierre Chevènement pour prendre la tête de la fondation pour l'Islam de France est surprenant, car "il est totalement étranger à la religion musulmane"

Publicité

Pour Brice Hortefeux, cette fondation était "paralysée". "Imaginer d'autres pistes, pourquoi pas ? (...) En tout cas, certainement pas par des fonds publics. Ce n'est pas aux contribuables de financer la religion musulmane comme tout autre religion". "Il y a des pistes, d'abord les fidèles (...). Il y a peut-être des appels à des fonds privés. On peut imaginer, sous réserve qu'il y ait une définition précise, une taxe sur le halal. Aujourd'hui ceux qui l'avancent ne connaissent sans doute pas très bien le sujet, puisque les normes halal varient énormément selon les mosquées. (...) Enfin c'est un marché en tout cas qui est de l'ordre de 5 milliards d'euros. Il y a aussi une possibilité de redevance pour les pèlerins qui se rendent à La Mecque".

"Jean-Pierre Chevènement (pressenti pour prendre la tête de la fondation, NDLR), c'est un homme respecté et d'expérience, mais le choix quand même est surprenant puisqu'il est totalement étranger à la religion musulmane. C'est comme si pour la présidence de la conférence des évêques de France on faisait appel à un bouddhiste".

(Avec AFP) 

Damien

Votre météo avec

Evénements de paris