Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CICE : Pierre Moscovici annonce le lancement d’un site internet d'information

Pierre Moscovici ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
Pour les entreprises

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a annoncé devant l'Assemblée nationale que le gouvernement avait lancé ce mercredi 12 juin 2013 un site internet d'information sur le crédit d'impôt compétitivité (CICE). Celui-ci s’adresse aux entreprises.

Publicité

"Il faut informer mieux, mobiliser plus encore. Je vous annonce aujourd'hui le lancement d'un site internet mon-cice.gouv.fr qui répondra en cinq jours", a déclaré M. Moscovici en réponse à une question du député PS Alain Rousset (Gironde). "Je vais écrire personnellement aux chefs d'entreprises", a ajouté le ministre.

Le site répond aux principales questions que peuvent se poser les chefs d'entreprise au sujet du CICE, telles que "qui a droit au CICE ?", "comment calculer le CICE ?", "que faire si un donneur d'ordre souhaite capter tout ou partie de mon CICE ?". Cette dernière question fait allusion au "racket au CICE" dont des tentatives déjà constatées de la part de grands groupes.  A ceux qui ne trouveraient pas la réponse attendue, une boîte à lettres électronique leur est proposée pour interroger le service concerné qui leur promet une réponse dans les cinq jours ouvrés.

Annoncé en novembre et introduit le 1er janvier, le CICE permet aux entreprises de réduire leurs charges de 4% en 2014 puis de 6% en 2015. Il devrait représenter en rythme de croisière 20 milliards d'euros par an.

Quelque 4.300 entreprises ont demandé un préfinancement de leur CICE pour un montant total de 600 millions d'euros dont 400 millions ont été décidés, a précisé mercredi le ministre. Ces chiffres concernent les demandes déposées auprès de la banque publique d'investissement bpifrance, a précisé Bercy. M. Moscovici s'est dit confiant dans le fait que le chiffre de deux milliards d'euros de préfinancements serait atteint en 2013, soulignant que "toutes les entreprises n'ont pas besoin d'un préfinancement". 

(source : AFP)

miss.dom