Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Blanche-Neige et le chasseur de Rupert Sanders

Kristen Stewart - DR - cliquez sur l'image pour agrandir
** pourquoi pas

L’adaptation heroïc fantasy du célèbre conte de Blanche Neige ne démérite pas mais n'en demeure pas moins qu'un beau bricolage sans profondeur.

Publicité

Une libre adaptation. Nostalgiques du Disney, passez votre chemin. Si vous vous attendez à trouver dans le film de Rupert Sanders une once de ce qui faisait la douce poésie du chef d’œuvre de l’animation d’avant guerre, vous risquez d’être déçus.

Le concept d’un film beaucoup plus adulte, qui donne une nouvelle dimension au texte des frères Grimm est pourtant une excellente idée. Le Petit Chaperon avait fait l’objet d’une pareille adaptation et même si le résultat n’était pas extraordinaire, la réalisatrice de Twilight avait offert à un public plus âgé une nouvelle version du conte. Alice au Pays des merveilles (Tim Burton) ou dans un registre bien plus maîtrisé Pocahantas (Le Nouveau Monde de Terrence Malick) ont également été « modernisés » ces dernières années.

La douce Blanche Neige, version heroïc-fantasy donc. La proposition incite à la prudence. Le casting fait d’emblée forte impression. Kristen Stewart, dont le rôle dans Sur la Route a pu la réconcilier avec une partie du public, donne ses traits à la princesse, plus pâle que jamais mais dans un rôle résolument féministe. Voir Blanche Neige mener une charge et donner des ordres peut décontenancer de prime abord mais l’on s’y habitue vite et cela s’avère au final assez plaisant. Sa partenaire féminine, Charlize Theron, a le vent en poupe. Prometheus et maintenant Blanche Neige, l’actrice accumule les grosses productions. Elle donne à la Reine une image globalement assez glamour, en fait souvent beaucoup trop et joue à la méchante haut de gamme. C’est un brin fatiguant.

Le reste est une succession de scènes épiques. Rupert Sanders ne se refuse rien et nous gratifie de quelques scènes plutôt bien réalisées mais trop rares. Le tout s’avère en vérité assez confus et convenu, du divertissement comme on en voit tant alors qu'une telle oeuvre méritait sans doute mieux. L'avenir jugera si ce Blanche-Neige mature mérite ou non de laisser son nom à la postérité. A priori, pas vraiment.

 Quentin Buchberger

 Date de sortie : 13 juin 2012

Réalisation : Rupert Sanders

Scénario : Evan Daughterty, John Lee Hancock, Hossein Amini

D’après l’œuvre de Jacob et Wilhelm Grimm

Avec : Kristen Stewart, Chris Hemsworth, Charlize Theron, Sam Clafin, Ian McShane

Genre : Fantastique

Durée : 2h06

Photographie : Craig Fraser

Musique : James Newton Howard

Distributeur : Universel Pictures

Prochaine rubrique le 24 juin 2012

**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter

QuentinBuchberger