Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Chronicle de Josh Trank

Dane DeeHan, Michael B. Jordan et Alex Russell - DR - cliquez sur l'image pour agrandir
*** à voir

Avec ses airs de teen movie, Chronicle est en réalité un film fantastique totalement décomplexé et bien rythmé.

Publicité

Dotés de super pouvoirs après être entrés en contact avec une étrange pierre, trois adolescents décident d’apprendre à contrôler leur soudaine superpuissance. Bien loin des X-Men et autres séries comme Heroes, ces trois jeunes vont multiplier grâce à leur nouveau "talent" les bêtises et les blagues jusqu’à ce que le jeune Andrew, aveuglé par la haine, ne perde le sens des réalités.

Réalisé et interprété par d’illustres inconnus, Chronicle se démarque par une certaine légèreté qui n’est pas pour nous déplaire. Ici pas de redresseurs de torts, juste une bande de copains qui s’amusent. Jusqu’à ce que les choses dérapent.

Chronicle (qu’on pourrait traduire par journal intime) aurait pu s’appeler Chronique de la violence ordinaire. Outre les deux personnages bien intégrés dans le milieu social, Andrew est un marginal battu par son père et au chevet de sa mère mourante. À l’école, les gens le martyrisent ou l’évitent. Sa thérapie, il la vivra via ce « journal intime » (une caméra dont il fait l'acquisition) et tout ce que ses pouvoirs lui permettent de faire.

En filmant à l’épaule, dans le plus pur style caméra amateur qu’on pouvait légitimement penser  éteint après de désastreuses expériences comme Paranormal Activity, Josh Trank donne une saveur presque nostalgique à son premier film. La violence crasse qui entoure la vie d’Andrew est si étouffante que les super pouvoirs deviennent un moyen d’émancipation. Et l’émancipation par des pouvoirs de super héros, qui n’en a jamais rêvé dans sa plus tendre jeunesse ?

Chronicle devient rapidement un formidable exutoire, rythmé avec brio et interprété avec un plaisir évident par un trio d’acteurs qui s’en donnent à cœur joie. Se prendre au jeu est aisé et on ne pourra s’empêcher de noter le parallèle entre ce film et celui de Katt Shea, Carrie, la haine (1999) où une jeune fille dotée de pouvoirs télékinésiques se vengeait sauvagement de ses camarades de lycée. Mais Carrie, la haine était raté. Chronicle, lui, est une franche et jouissive réussite.

Quentin Buchberger

 

Date de sortie : 22 février 2012

Réalisation : Josh Trank

Scénario : Max Landis et Josh Trank

Avec : Dane DeeHan, Alex Russell, Michael B. Jordan, Ashley Hinshlaw

Durée : 1h24

Genre : Fantastique

Photographie : Matthew Jensen

Musique : Andrea von Foerster

Distributeur : Twentieth Century Fox

 

Prochaine rubrique cinéma le dimanche 4 mars 2012

**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter

QuentinBuchberger