Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Extrêmement loin et incroyablement près de Stephen Daldry

Thomas Horn - DR - cliquez sur l'image pour agrandir
** pourquoi pas

Le nouveau film de Stephen Daldry est assez ennuyant et un peu tiré par les cheveux. Mais il a le mérite d’apporter un regard original sur les évènements du 11 septembre 2001.

Publicité

Oskar Schell a 11 ans et lorsque les Tours Jumelles de New-York s’effondrent le 11 septembre, son père Thomas est à l’intérieur pour un rendez-vous. Dans les affaires de son défunt père, le jeune garçon retrouve une clé dans un vase et se lance à la recherche de ce qu’elle peut ouvrir.

Stephen Daldry nous avait habitué à beaucoup mieux. Avec Billy Elliot, c’était l’immersion dans la misère crasse du très pauvre milieu ouvrier anglais. Dans The Reader, Daldry mettait en scène le roman de Bernarhd Schlink et contait l’histoire d’amour en Allemagne entre une analphabète et un jeune adolescent. Ici, force est de constater que son nouveau film montre de nombreuses faiblesses, principalement dues à une trop grande simplicité dans la narration.

L’histoire d’Oskar est similaire à celle de milliers de familles qui ont perdu un proche lors des attentats du World Trade Center. Mais très réservé, le jeune garçon a énormément de mal à se reconstruire après la mort de son père. En cherchant la serrure qu’ouvre la clé, c’est son identité qu’il cherche, avec l’aide d’un grand père qui ne parle pas. Le jeu de pistes est passionnant, sorte de chasse au trésor sur un terrain de jeu gigantesque. L’entouthiasme cède cependant rapidement la place à l’ennui. Les deux têtes d’affiche, Tom Hanks et Sandra Bullock font de leur mieux pour éviter la figuration. Le jeune Tom Hardy est touchant mais en fait trop.

Très vite, l’émotion devient agaçante et nous détourne de l’objectif noble du film (et du livre dont il est adapté) : montrer l’enfance qui s’adapte aux dures réalités du monde adulte.

Quentin Buchberger

 

Date de sortie : 29 février 2012

Réalisation : Stephen Daldry

Scénario : Eric Roth

D’après l’œuvre de Jonathan Safran Foer

Avec : Tom Hanks, Thomas Horn, Sandra Bullock, Max von Sydow

Genre : Drame

Durée : 2h06

Photographie : Chris Menges

Musique : Alexandre Desplat

Distributeur : Warner Bros.

Du même réalisateur : Billy Elliot (2000), The Hours (2002), The Reader (2008)

 

Exceptionnellement, il n’y aura pas de rubrique cinéma dimanche 11 mars. Prochaine rubrique le 18 mars 2012.

**** à voir absolument
***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter

QuentinBuchberger